Modern technology gives us many things.

Corée du Nord : pour Donald Trump, Kim Jong-un est un « fou avec des armes nucléaires »

Le Washington Post vient de révéler des extraits d’une récente conversation téléphonique entre le président des États-Unis et son homologue philippin Rodrigo Duterte. Et pour Donald Trump, pas de doute, il va tôt ou tard falloir régler le cas du leader nord-coréen.

Certains diront que c’est aussi ça le jeu diplomatique. Soufflant le chaud – voire le très chaud lorsqu’il y a quelques semaines, il a menacé Pyongyang de représailles militaires – et le froid avec la Corée du Nord, Donald Trump continue de dire à peu près tout et son contraire dans ce dossier. Très remonté mi-avril contre Kim Jong-un et ses récents tirs de missiles balistiques, le président américain a pourtant affirmé début mai qu’il serait « honoré » de rencontrer le leader suprême du régime communiste.

Nous avons une grande puissance de feu, vingt fois plus que lui, mais nous ne voulons pas l’utiliserDonald Trump

Mais, en privé, c’est un tout autre discours que tient l’homme le plus puissant du monde, notamment lorsqu’il discute avec certains de ses homologues. Ainsi, comme le rapporte le Washington Post, qui a eu accès à une conversation téléphonique entre Trump et le président philippin Rodrigo Duterte datant du 29 avril dernier et retranscrite le 2 mai, le dirigeant américain a la dent dure contre Kim Jong-un. « Nous ne pouvons pas laisser un fou avec des armes nucléaires en liberté comme ça », a ainsi lancé l’ancien magnat de l’immobilier en fin de discution. Avant d’ajouter : « Nous avons une grande puissance de feu, vingt fois plus que lui, mais nous ne voulons pas l’utiliser ».

Lci

Les commentaires sont fermés.