Modern technology gives us many things.

Congo : le général Mokoko condamné à 20 ans de prison

La Cour d’Appel de Brazzaville a condamné, vendredi soir, le général Jean-Marie Michel Mokoko à 20 ans de prison.

L’ancien candidat à la présidentielle de 2016 et ses sept co-accusés qui ont écopé de la même peine sont reconnus coupables d’atteinte à la sûreté intérieure et de détention illégale d’armes et munitions de guerre.

Même si leurs clients peuvent se pourvoir en cassation, les avocats fustigent un verdict illégal.

Tout au long de son procès ouvert le 07 mai dernier, le général Jean-Marie Michel Mokoko a refusé de parler, estimant qu’en tant « dignitaire de la République (en vertu d’un décret) » il ne peut pas être jugé ni détenu.

Le décret en question dit ceci : « Les dignitaires de la République bénéficient de l’immunité juridictionnelle (…) Tout citoyen élevé à une dignité dans les ordres du mérite congolais, du dévouement congolais ou de l’ordre national de la paix ne peut être poursuivi ou arrêté sans l’autorisation préalable du conseil des ordres nationaux. »

Les commentaires sont fermés.