Modern technology gives us many things.

Chine: plus de 100 morts dans l’incendie d’un abattoir de volailles

chine incendiePlus d’une centaine de personnes ont péri lundi en Chine dans l’incendie d’un abattoir de volailles, le sinistre le plus meurtrier depuis une douzaine d’années dans ce pays coutumier des catastrophes industrielles.

Plus de 300 personnes étaient au travail à l’abattoir de Baoyuan, situé à Dehui, dans la province du Jilin (nord-est), quand le feu s’est déclenché vers six heures du matin, a indiqué l’agence officielle Chine nouvelle, ajoutant que les secouristes sur place ignoraient combien de personnes étaient prises au piège par l’incendie.

« A 15H20 (07H20 GMT), en tout, 112 personnes avaient péri », a fait savoir le Bureau provincial d’information du Jilin sur son compte Weibo, le twitter chinois, après un premier bilan de 43 morts.

Quelques instants plus tôt, le même organisme, annonçant 93 morts, précisait que 54 personnes avaient également été blessées, sans préciser encore la gravité de leur état.

Selon le portail internet chinois Baidu, il s’agit du pire incendie enregistré en Chine depuis plus d’une dizaine d’années.

Le 25 décembre 2000, un centre commercial avait pris feu à Luoyang, dans la province centrale du Henan, tuant 309 personnes.

Le bâtiment de l’abattoir avait « une disposition complexe » et des sorties étroites, qui ont ralenti le travail des secours, d’après Chine Nouvelle.

Les causes de l’incendie ne sont pas encore établies, mais d’après la télévision d’Etat CCTV, des témoins ont entendu une explosion. Ils évoquent une fuite d’ammoniac, alors que la piste d’un court-circuit électrique avait d’abord été avancée par CCTV sur son compte de microblog Weibo.

Plus de six heures après le début de l’incendie, les pompiers luttaient encore contre les flammes, mais l’incendie était sous contrôle, selon Chine Nouvelle citant des sources locales.

Plus tôt dans la matinée, une photo publiée sur le site de microblog Weibo et reprise par un site d’informations Hong-Kongais montrait un épais nuage de fumée s’élevant au-dessus du bâtiment, ainsi qu’une vive lumière derrière une rangée de fenêtres du bâtiment. L’authenticité de la photo n’a pas pu être vérifiée, mais l’usine correspond aux images de CCTV.

L’entreprise, créée en 2009, emploie 3.000 personnes et produit 67.000 tonnes de viande par an à destination du marché chinois, selon le ministère de l’Agriculture. Elle aurait réalisé un chiffre d’affaires de 230 millions de yuans (29 millions d’euros) fin 2010, selon China News Service.

Les normes de sécurité sont parfois peu respectées en Chine, ce qui entraîne des accidents industriels meurtriers, notamment dans les mines et les usines. Certains ont été suivis d’arrestations.

A Shanghai, un incendie dans un immeuble d’habitation avait fait 58 morts en 2010, un autre avait fait 53 victimes dans un centre commercial du Jilin en 2004.

On ignorait encore si l’incendie à Dehui avait pour origine un défaut d’application des règles de sécurité. Aucune arrestation n’a été évoquée pour l’instant, mais selon Chine Nouvelle, une enquête avait été ouverte.

Les commentaires sont fermés.