Modern technology gives us many things.

Chaîne de solidarité en faveur du Tonkpi : les Dan des Etats-Unis expliquent le choix de Soro

En avion, lorsque pour une raison quelconque, une porte ou une fenêtre s’ouvre de façon intempestive, on explique aux béotiens que cela provoque une dépressurisation à l’intérieur de l’appareil et que les passagers se trouvant à proximité de l’orifice ainsi créé, sont littéralement happés par l’atmosphère extérieure et projetés dans le vide.
Dans la vie, pour ne pas dire dans des actions des ONG, il existe une certaine analogie avec ce phénomène. A peine une organisation a-t-elle ouvert une brèche de soutien que tous ceux qui gravitaient dans son sillage sont happés, eux aussi par la dépressurisation provoquée par cette ouverture. Avec cette différence toutefois, que la finalité n’est pas la mort, mais une chaine de solidarité.
C’est dans cet élan que l’association des Dan aux Etats-Unis d’Amérique DanKwoado-Usa  a organisé, sous le haut parrainage de SEM Guillaume Kigbafori Soro, le samedi 1erjuillet 2017, dans la salle du prestigieux Best Western Plus hôtel, dans la ville portuaire de Baltimore (Etat du Maryland), un diner de bienfaisance. Celui-ci avait pour but de mobiliser des ressources en vue de la réhabilitation et l’équipement des infrastructures sociales, scolaires et sanitaires dans la région du Tonpki.
Une cérémonie marquée par la présence de Son Excellence Daouda Diabaté, Ambassadeur de la Côte d’Ivoire aux Etats-Unis, représentant le parrain de la cérémonie, le président Guillaume Soro, et de la marraine Pepita Kragbé Coulibaly, présidente de l’ONG The Reach Out hand.

Dans son discours, Yvonne  Etienne présidente du Dankwoada-USA a indiqué que «Lorsqu’il s’est posé  à nous la délicate question du choix du parrain de cette cérémonie, la majorité des membres de notre organisation regroupant les ressortissants Dan, à travers les Etats-Unis n’a pas hésité un instant et a porté son choix sur le Président Guillaume Soro. Jeune, quatrième personnage de notre pays, Senoufo et dont le discours lors de la dernière rentrée parlementaire a donné à espérer à tous les Ivoiriens et ceux qui aiment la Côte d’Ivoire ».

A ce diner gala du coeur et du devoir, Yvonne Etienne a souligné que le salut de la Côte d’Ivoire est dans l’union. « Pour qui engrangerions-nous tant de biens matériels et financiers, si ce n’est pour la totalité des Ivoiriens ? Pour qui le gouvernement veillerait-il des nuits et des nuits si une partie de la Côte d’Ivoire se sent exclue ? Que retiendra l’Histoire ? C’est pourquoi notre association applaudit à deux mains, le choix de la réconciliation et du pardon, car notre région d’origine, le Tonkpi a vécu le martyre au cours de cette crise »
Pour clore, la présidente du Dankwoado-USA a rendu un vibrant hommage à l’Ambassadeur Daouda Diabaté. « Réitérez, a-t-elle précisé, mes sincères remerciements à Son Excellence l’Ambassadeur, pour sa présence et surtout pour tous les conseils prodigués. Merci Excellence, merci pour tous vos efforts visant à réunir, à réconcilier la diaspora ivoirienne et je peux le dire que vos actions ont porté des fruits ».
Il faut par ailleurs souligner que les artistes Dan que sont Sthella et Julie Mabea ont plongé l’assistance, dans l’ambiance du terroir de l’ouest montagneux. Kan sené, autrement dit Dan Kwoada vous dit merci, en Yacouba.
lebanco.net

Les commentaires sont fermés.