Modern technology gives us many things.

Centrafrique : Michel Diotodia décrète la fin de la Séléka

la selekaC’en est fini pour la Séléka ! « À compter de ce jour, la coalition rebelle Séléka et la Convention des patriotes pour la justice et la paix (Cpjp)  n’existent plus. Elles sont dissoutes. Tous ceux qui vont continuer à se réclamer de ces entités seront considérés comme des bandits », a déclaré, ce vendredi,  Michel Djotodia, à l’issue d’une réunion consacrée à la crise dans son pays. Pour l’instant, les modalités de cette dissolution n’ont pas encore été déterminées, mais selon une source présidentielle, des textes précisant cette décision devraient être publiés prochainement.

D’après les estimations du nouveau régime, la coalition Séléka compte environ 25 000 combattants, dont 20 000 ralliés au moment de la prise de Bangui le 24 mars dernier. Et le hic qui créerait des couacs, c’est que bon nombre de ces hommes n’obéissent qu’à leurs chefs directs, et que des combattants incontrôlés, selon les autorités, sont accusés de multiples exactions, de violences et de pillages à répétition contre la population.

Balthazar xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.