Modern technology gives us many things.

Cameroun/Diplomatie : l’Ambassadeur américain rencontre un prisonnier politique

biya ambassadeur usaRobert P. Jackson et le célèbre prisonnier du Sed ont échangé mardi dernier sur l’affaire de l’avion présidentiel. L’information a l’air suffisamment embarrassant à telle enseigne que les diplomates et fonctionnaires de l’ambassade des Etats-Unis à Yaoundé refusent d’en parler. Mutations a appris, de sources généralement bien informées, que l’ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun,, en compagnie de ses conseillers, ont rendu visite à Marafa Hamidou Yaya, ancien secrétaire général de la présidence de la République (Sg/Pr), au secrétariat d’Etat à la défense (Sed) où il est détenu depuis bientôt neuf mois, après avoir écopé d’une condamnation de 25 ans de prison en compagnie de son ami, Yves Michel Fotso, dans l’affaire du BBJ-II. Cette visite de l’ambassadeur des Etats-Unis est intervenue mardi, au lendemain de la sortie de la 6ème lettre de l’ancien ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd), dans laquelle il demande la suppression du poste de Premier ministre et une répartition équitable des sièges au sein de l’Assemblée nationale. Arrivée en fin de matinée, Robert P. Jackson, a été reçu dans le bureau du secrétaire d’Etat à la défense, chargé de la gendarmerie nationale, Jean-Baptiste Bokam. Les échanges protocolaires et civiques ont eu lieu en présence de hauts gradés de la gendarmerie. Très vite, l’objet de la visite au détenu Marafa a été abordé. C’est ainsi que Jean-Baptiste Bokam a donné des instructions afin que Marafa Hamidou Yaya puisse être extrait de sa cellule. Ce dernier a quitté son lieu de détention à pied, pour rejoindre l’ambassadeur des Etats-Unis qui l’attendait au bureau du Sed. D’après nos informations, au-delà des conditions de détention, les échanges ont porté sur l’affaire du BBJ-II dans la mesure où une partie de l’affaire s’est déroulée aux Etats-Unis.

Les commentaires sont fermés.