Modern technology gives us many things.

Australie : Les pédophiles déjà condamnés bientôt privés de passeport et interdits de quitter le pays ?

Les autorités australiennes ont annoncé mardi leur intention d’annuler les passeports de ses citoyens condamnés pour pédophilie. Objectif : les empêcher de sévir à nouveau à l’étranger. Une telle mesure serait-elle possible en France ? Éléments de réponse.

La mesure est présentée comme “une première mondiale”. L’Australie a annoncé ce mardi son intention d’annuler les passeports de ses ressortissants condamnés pour pédophilie, et ce afin de les empêcher de sévir à nouveau dans des pays étrangers. Le texte doit être approuvé par le Parlement fédéral. “La nouvelle loi interdira aux pédophiles condamnés de quitter l’Australie ou d’avoir un passeport australien”, a fait savoir la ministre des Affaires étrangères précisant que “rien que l’an dernier, près de 800 pédophiles enregistrés ont voyagé en dehors d’Australie”.

La plupart, ajoute Julie Bishop, se sont souvent rendus dans des pays asiatiques pour s’adonner parfois à un sinistre tourisme sexuel. Certains ont d’ailleurs enfreint l’obligation qui leur est faite de signaler ces voyages à la police. Toujours selon la ministre, la moitié présentait un risque avéré de récidive. “Aucun pays n’a pris de mesures aussi fortes pour empêcher ses ressortissants de partir à l’étranger, souvent dans des pays exposés, pour violer des enfants”, a abondé le ministre de la Justice du gouvernement de Malcolm Turnbull, Michael Keenan. Dans un pays lourdement marqué par les affaires de pédophilie ces dernières années, 20.000 passeports de personnes qui ont purgé leur peine mais sont toujours suivies par les services judiciaires pourraient être saisis.

Lci

Les commentaires sont fermés.