Modern technology gives us many things.

Attentat au cœur de Londres: six morts, trois assaillants abattus

Un attentat a de nouveau frappé samedi soir le cœur de Londres, où trois assaillants à bord d’une camionnette ont foncé dans la foule sur le London Bridge puis attaqué des passants au couteau, faisant six morts, avant d’être abattus par la police.

La police a indiqué qu’elle traitait ces attaques, qui interviennent à seulement cinq jours des élections législatives au Royaume-Uni, comme « des actes de terrorisme ».

Cet attentat est le troisième à frapper la Grande-Bretagne en moins de trois mois. Le parti conservateur a annoncé dimanche suspendre sa campagne nationale pour les législatives.

L’attentat, qui n’avait pas été revendiqué tôt dimanche matin, s’est produit quelques minutes après la fin de la finale de la Ligue des champions, dans un quartier où beaucoup de spectateurs s’étaient rassemblés pour suivre le match dans les bars.

Les policiers ont été appelés à 22H08 locales (21H08 GMT) suite à des témoignages faisant état d’une camionnette fonçant contre la foule sur le pont. Le véhicule s’est ensuite dirigé vers le quartier voisin de Borough Market, a indiqué la police.

Là, les assaillants ont quitté le véhicule et plusieurs personnes ont été poignardées, dont un membre de la police des transports, grièvement blessé au visage et à la jambe.

Les policiers ont « réagi rapidement, affrontant avec courage ces trois individus qui ont été abattus à Borough Market », selon un communiqué de la police. Les agresseurs ont été tués dans les huit minutes suivant le premier appel à la police.

« Les suspects portaient ce qui ressemblait à des vestes explosives, qui se sont révélées fausses », a précisé la police, qui a appelé à éviter les quartiers où s’est déroulée l’attaque afin de laisser les urgentistes faire leur travail.

Elle a également annoncé un renforcement de ses effectifs dans Londres dans les jours à venir.

Près de 50 blessés ont été hospitalisés dans 5 établissements différents, ont annoncé les services ambulanciers, qui ont soigné des blessés plus légers sur place.

Deux Français ont été blessés, « dont un en état grave », selon le porte-parole du gouvernement français Christophe Castaner.

Les commentaires sont fermés.