Modern technology gives us many things.

En Argentine, 300 vaches ont disparu sans laisser de traces

Une « situation extraordinaire ».

Correspondante à Buenos Aires, la journaliste Flora Genoux évoque sur le site du Parisien la mystérieuse disparition de 297 vaches rousses appartenant à un couple d’exploitants de la Terre de Feu en Argentine. Un vol insolite, estimé à 330.000 euros, qui intrigue les habitants de Tolhuin et la police depuis une semaine. « Nous sommes énervés et tristes », confie Silvia Martinez, la propriétaire. « Nous nous sentons impuissants », ajoute son mari Jorge Sevillano sur le site de La Licuadora.

Durant l’été argentin, en novembre, les vaches avaient été emmenées dans une zone reculée à 15 kilomètres de Tolhuin, La Estrella, par un bouvier de confiance qui a veillé constamment sur le bétail. Mais à l’arrivée de l’été (en avril), Silva et et Jorge ont constaté la perte de 297 bovins, d’une demi-tonne chacun. Un drame pour le couple. « Il y avait des vaches qui allaient mettre bas, d’autres qui restaient auprès de leur veau. »

Suite à une plainte des fermiers, la police recherche aujourd’hui activement les vaches disparues, à cheval et en hélicoptère. « C’est une situation extraordinaire, en général ce sont deux à cinq bêtes qui sont enlevées et on finit par les retrouver. On n’a pas encore cerné la filière, mais elle existe. Les vaches n’ont pas pu disparaître mystérieusement », explique le commissaire Carlos Manetti.

Silvia espère retrouver ses vaches vivantes. « Ils peuvent les utiliser comme reproductrices, nos vaches arrivent à donner jusqu’à onze veaux chacune. » Mais la police semble se diriger vers une autre hypothèse, plus macabre, le marché noir de la viande bovine. « Les boeufs sont abattus illégalement ou directement sur le lieu du vol », poursuit Manetti.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.