Modern technology gives us many things.

Afrique du Sud : cinq policiers et un militaire tués

Cinq policiers et un soldat ont été abattus lors de l’attaque du commissariat de police d’Engcobo, dans la province du Cap oriental, en Afrique du Sud, mercredi matin.

Trois des policiers ont été tués sur le coup lorsque des individus armés ont fait irruption ont ouvert le feu, mercredi, tôt le matin, selon un communiqué publié par l’agence de presse gouvernementale sud-africaine.

Le soldat tué n’était pas de service. Il a été abattu par les assaillants qui se sont enfui emmenant avec eux deux autres policiers.

Les corps de ces derniers ont été retrouvés à six kilomètres du commissariat de police.

La police ne connaît pas encore le motif de cette attaque dont les auteurs auraient volé un distributeur de billets de banque.

Ils ont emporté 10 armes à feu et une fourgonnette de la police.

Le général Khehla John Sitole, chef de la police sud-africaine, a promis de retrouver les assassins.

Il dit être « consterné et profondément attristé par cette froide et impitoyable attaque ».

Les attaques contre la police sont fréquentes en Afrique du Sud qui enregistre l’un des taux de criminalité les plus élevés au monde.

Au moins 57 policiers ont été tués dans l’exercice de leur fonction entre avril 2016 et mars 2017, selon des statistiques officielles.

BBC Afrique

Les commentaires sont fermés.