Modern technology gives us many things.

Afrique du Sud/Mandela : ces communiqués qui font penser à une « fin »

mandela zumaAndrew Mlangeni, un ami de longue date de Nelson Mandela a, dans ses vœux de prompt rétablissement à l’ex Président sud-africain, formulé une requête à la famille afin qu’elle laisse partir le vieil homme en paix.

Mandela a de nouveau été hospitalisé le samedi dernier à l’aube à dans un hôpital de Pretoria pour une infection pulmonaire qui a suscité des préoccupations auprès des sud-africains.

Pour cette énième hospitalisation, outre le communiqué qui a annoncé que « l’ancien président Nelson Mandela est toujours hospitalisé et son état est inchangé », les autorités sud-africaines n’ont pas donné des informations précises sur l’évolution du traitement. Hier dimanche à l’église Regina Mundi de Soweto, des chrétiens et compatriotes du héros de l’apartheid ont prié pour que ‘‘ Madiba’’ recouvre sa santé.

En se confiant au journal Sunday Times, au moment où son grand ami est souffrant, Mlangeni a déclaré « nous souhaitons un prompt rétablissement à Madiba, mais je pense que ce qui est important, c’est que sa famille doit le libérer ». Et Mlangeni de poursuivre « une fois que la famille va le libérer, le peuple sud-africain lui emboitera le pas. Nous exprimerons notre gratitude à Dieu pour nous avoir donné cet homme et nous le rendrons libre aussi ».

Pour sa part, Mac Maharaj, le porte-parole de la présidence sud-africaine a déclaré avec des mots inhabituels le samedi que l’ex Président est dans un état « grave ». Graça Machel Mandela, l’actuelle épouse de Mandela, a dû annuler son voyage à Londres pour être au chevet de son mari à l’hôpital.

Abordant en mars l’éventualité d’un après Mandela, le Président Jacob Zuma a confié à ses compatriotes qu’en pays Zoulou quand un vieux meurt, on dit qu’il est rentré à la maison et que de ce fait les sud-africains doivent réfléchir à ce propos.

Mandela a reçu les premiers soins à son domicile de Johannesburg où ses problèmes pulmonaires retournés. Il a été admis dans un hôpital de Pretoria dans la nuit du vendredi à samedi à 23h 30 GMT après quelques complications. Avec une santé devenue fragile, c’est la quatrième fois depuis le mois de décembre dernier que Nelson Mandela retourne à l’hôpital pour le traitement de la pneumonie.

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.