Modern technology gives us many things.

Afghanistan: deux morts et une disparue dans l’attaque d’une ONG à Kaboul

Un garde afghan et une employée allemande ont été tués par des hommes armés lors d’une attaque violente samedi 20 mai 2017 contre la résidence des employés d’une ONG suédoise à Kaboul. Une employée finlandaise est également portée disparue. Les services de sécurité afghans ont ouvert une enquête.

Avec notre correspondante à Kaboul,  Sonia Ghezali

Dans la soirée de samedi 20 mai, des hommes armés ont réussi à pénétrer dans la résidence de l’ONG suédoise Operation Mercy, située dans le quartier Ayub Khan, dans le sud-ouest de Kabul, où l’on trouve plusieurs ONG internationales, ainsi que l’université américaine.

Le ministre afghan de l’Intérieur confirme qu’un garde a été tué à l’arme blanche et qu’une employée allemande l’a été par balle. Une autre femme de nationalité finlandaise est portée disparue, affirme le ministère finlandais des Affaires étrangères. Les autorités afghanes évoquent quant à elles clairement un enlèvement.

Aucune revendication pour l’heure

L’ONG attaquée, spécialisée dans le développement, est membre d’ACBAR, une agence de coordination d’ONG en Afghanistan dont une employée australienne avait été enlevée avant d’être libérée dans des conditions inconnues le 15 mars. La violence de l’attaque, qui n’a pas été revendiquée, est peu commune avec les cas classiques de kidnapping d’étrangers.

Cette attaque survient par ailleurs quelques semaines seulement après le lancement de l’offensive de printemps par les talibans. Ceux-ci ont prévenu qu’ils intensifieraient leurs attaques contre les étrangers. Ces derniers sont également visés par des groupes criminels, motivés par la perspective de rançons que certains pays sont prêts à payer pour faire libérer leurs ressortissants.

Rfi

Les commentaires sont fermés.