Modern technology gives us many things.

800 morts, 18.000 blessés, 400 incendies: le scénario catastrophe qui n’a rien d’une fiction

Quand la terre tremblera ce jour-là, 800 personnes seront tuées, 18.000 blessées, près d’un demi-million de personnes n’auront plus de toit au-dessus de leur tête. Et pendant deux ans, la région sera la cible de répliques, elles aussi mortelles. Voilà le scénario catastrophe qui n’a rien de fictif imaginé par les experts américains en géologie.

L’US Geological Survey prédit avec de plus en plus de précision ce qui se passera en cas d’un tremblement de terre majeur sur la côte californienne (de magnitude 7 sur l’échelle de Richter ou au-delà). Ils s’intéressent à la faille de Hayward, bien plus dangereuse que la célèbre faille de San Andreas parce qu’elle traverse une des parties les plus densément peuplées de la côte Ouest.

« Cette faille est ce que nous appelons une bombe à retardement tectonique », explique le géologue David Schwartz au Los Angeles Times. « Elle traverse des maisons, des hôpitaux, des écoles, des infrastructures importants qui alimentent la baie en eau et en énergie. » Les conduites de gaz et d’eau pourraient se rompre, provoquer jusqu’à 400 incendies différents et pousser jusqu’à 410.000 personnes à déménager alors que le marché du logement est déjà hyper compétitif.

Si les scientifiques s’y intéressent aujourd’hui, c’est parce qu’un tremblement de terre majeur survient dans cette région environ tous les 150 ans. Le dernier tremblement de terre de la faille de Hayward fut un séisme de magnitude 6,8 survenu en 1868. Soit il y a exactement 150 ans.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.