Modern technology gives us many things.

Alerte-Mauritanie : Une énième arrestation arbitraire de Mariem Mint Cheikh

Mariem Mint Cheikh, une fervente militante IRA-MAURITANIE vient d’être arrêtée le 17 mai 2018 dans la journée. Elle est détenue illégalement au commissariat 3 dans le quartier de Riyad. Son arrestation est liée vraisemblablement aux partages nombreux d’une séquence vidéo dans les réseaux sociaux datant de 2016. Cette vidéo n’a jamais attiré l’attention de nos éclaireurs faux généraux spécialistes de ragots dans des salons feutrés, montage du faux et usage de faux pour emprisonner de citoyens paisibles. Pendant qu’ils nous chantent combattre le terrorisme et l’extrémisme religieux, ils adoptent, régissent des nouvelles lois extrémistes pour exécuter des citoyens au nom « d’atteinte à l’islam ou à l’image du prophète » accompagné de you-yous terroristes. Des généraux qui excitent, incitent, organisent des islamistes qui ont pignon dans les mosquées à réclamer publiquement que de citoyens soient exécutés. Ceci ne  dérange absolument pas leur conscience, pourquoi, alors, sont-ils dérangés subitement, quand on dit qu’ils sont les complices du terrorisme dans le Sahel ? Qui ne dit ne dit rien, consent n’est-ce pas ?

Il n’est secret pour personne que le régime du général Mohamed Ould Abdel Aziz flirtent avec les terroristes dans le Sahel tout en faisant croire aux occidentaux naïfs qu’il combat le terrorisme pour les rassurer afin d’obtenir des financements colossaux qui servent à son enrichissement personnel illicitement et à son entourage.

La preuve, depuis qu’il a pris la présidence Mauritanienne, il ne met jamais  des Djihadistes en prison,  mais de pauvres militants abolitionnistes et militants des droits humains sont pourchassés à la place de terroristes qui sont tellement nombreux dans  le Sahel. Qui peut croire, aujourd’hui, qu’il n’y aurait pas de cerveaux Djihadistes qui se promènent à Nouakchott voire sur l’ensemble du territoire Mauritanien?

L’accord où le fameux pacte de non-agression entre Ben Laden et le régime de Nouakchott, n’a-t-il pas été trouvé par les Américains dans les documents secrets du chef de l’organisation terroriste Alqaïda au Pakistan ? Le pacte avait promis de financer l’organisation terroriste à la hauteur de 8 millions d’euros par an pendant que les mauritaniens meurent de faim, de maladies, manque de soins, sans écoles ni éducation, sans aucun service social, sont livrés à eux-mêmes etc…

Mariem Mint Cheikh a dit tout haut ce que cache le régime mauritanien à l’opinion nationale et internationale. Le régime du général Ould Abdel Aziz devient de plus en plus despotique. Tout citoyen qui ose dire la vérité sur les violations graves de droits humains et la complicité du régime avec les bandes terroristes qui sévissent dans le Nord Malien, dans le Sahel, est arrêté, séquestré aussitôt pour le faire taire. Pour rappel, cette vidéo a été enregistrée lorsque le président des réseaux IRA-Mauritanie dans le monde, M. Biram Dah Abeid croupissait en prison sur les mêmes accusations fantaisistes et mensongères.

La  vraie source de la vidéo datant en 2016, publiée par le média Les Rayons de soleil, sous le titre : « Esclavage en Mauritanie – Témoignages de Militants Abolitionnistes d’ IRA »

Les commentaires sont fermés.