Modern technology gives us many things.

Mélenchon dénonce le « culte de la personnalité » autour de Macron

Jean-Luc Mélenchon a dénoncé mardi l’ambiance « d’autocélébration » et de « culte de la personnalité » autour d’Emmanuel Macron depuis son élection, qu’il a jugée « malsaine » et qui a contribué, selon lui, à « l’absence totale de débat national » avant les législatives.

« Son intérêt est que les choses se passent de la manière la plus suave possible, dans une ambiance d’autocélébration qui a frappé tout le monde et que je juge malsaine, parce que ce n’est pas bon, un tel culte de la personnalité », a déclaré le chef de La France insoumise sur RTL. Il a regretté ne pas avoir « pu installer à temps dans le débat », avant les législatives, « les grandes questions qui vont arriver », de la réforme du Code du travail et de « la transposition de l’état d’urgence dans le droit commun ». « Ce n’est pas possible d’avoir des élections sans débat.

C’est un peu ce qui s’est passé », a ajouté M. Mélenchon, opposé au second tour à une candidate REM dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, à Marseille. « Depuis l’élection présidentielle, on a eu droit à toutes les variantes, Macron à la plage, Macron au ski, Macron ceci etc. et aucun débat », a-t-il affirmé. Répétant sa volonté d’incarner une « opposition humaniste » à l’Assemblée nationale, il a aussi dit ne pas craindre les futurs députés REM. « Moi, ils me font pas peur les 400 de Macron, c’est le contraire, je me pourlèche », a-t-il dit. « Je connais la vie parlementaire.

400 bizuths qui arrivent, dont la plupart d’entre eux sont des CSP+, qui sont habitués à la vie triomphante et glorieuse », ils « n’ont aucune espèce d’idée du monacat qu’est la vie de député », a ajouté le député européen, qui a également siégé au Sénat de 1986 à 2000 puis de 2004 à 2010.

7sur7.be

Les commentaires sont fermés.