Modern technology gives us many things.

Mauritanie : « La pauvreté est imposée aux populations par les dirigeants »

Merci Monsieur le président de cette assemblée;
Mesdames et messieurs les représentants des états membres ; 
Nos remerciements  à M. Phillip Aston pour son travail sérieux en tant que rapporteur des nations unies sur la pauvreté.
La Mauritanie est un pays très riche par son sous sol, un pays très peu peuplé avec des potentiels énormes si les richesses n’étaient pas dilapidées. La pauvreté est imposée aux populations par les dirigeants pour rendre plus docile les citoyens.
La première cause de cette pauvreté des  masses  trouve  ses conséquences dans la loi 1981 qui interdit l’esclavage mais ouvrant des droits à l’indemnisation les maîtres  seulement  à la place des victimes de l’esclavage. Il n’y a jamais  eu de structures d’accueil pour sortir les victimes d’esclavage dans la misère, elles n’ont pas accès à la santé, à l’éducation de leurs enfants, il n’existe aucun système social en place. Les victimes sont confrontées au dilemme d’errer dans la nature ou retourner dans leur condition de servitude chez le maitre. Souvent, elles préfèrent retourner dans l’esclavage.
Les ONG : IRA-Mauritanie, SOS-Esclaves et d’autres  libèrent  beaucoup d’esclaves, l’état mauritanien refuse de financer ses ONG pour ne  pas prendre en charge  les victimes.  L’état mauritanien n’a pas trouvé mieux à faire que de  s’attaquer aux populations noires pour exproprier leurs terres afin de les appauvrir d’avantage.
Remerciements aux ONG partenaires comme Anti-Slavery, Peuples menacés d’Allemagne etc… 
 
Nos recommandions à l’état Mauritanien :
-De reconnaître l’esclavage comme principale source de la pauvreté des Haratine ;
-Mettre de structures d’accueil pour les victimes de l’esclavage et du racisme
– Un système social pour aider les plus diminues ;
-L’arrêt des expropriations de terres ;
-L’arrêt des arrestations arbitraires de militants IRA-Mauritanie et la libération  de Abdallahi Mataalah Seck et Moussa Bilal Biram, détenus à Birmoghrein 1200km dans le désert.
Je vous remercie
Diko Hanoune

 

SG de l’association des Haratine de Mauritanie en Europe (A.H.M.E)

Les commentaires sont fermés.