Modern technology gives us many things.

Zimbabwe: trois mois de prison pour un professeur qui a insulté Mugabe

Un professeur d’université zimbabwéen a été condamné à trois mois de prison et incarcéré vendredi pour avoir traité en public le président Robert Mugabe de “vieil âne pourri”, a indiqué une association de défense des droits de l’Homme samedi.

mugabé 1Chenjerai Pamhiri, 38 ans, maître de conférence à l’université d’Etat du Grand Zimbabwe à Masvingo (centre), s’est emporté publiquement contre le président Mugabe, au pouvoir depuis 1980, alors qu’il faisait ses courses dans un supermarché.

Il a crié que Mugabe était “une saleté qu’il fallait jeter, un vieil âne pourri”, selon les termes de l’accusation, rapportés par l’association Avocats du Zimbabwe pour les droits de l’Homme.

Chenjerai Pamhiri a aussi appelé les gens à ne pas voter pour Mugabe à l’élection présidentielle qui doit avoir lieu cette année. Il a été arrêté par la police à la sortie du supermarché.

De telles affaires d’injures contre le président sont courantes au Zimbabwe : au moins 60 cas depuis 2010, selon Kumbirai Mafunda, le porte-parole de l’association Avocats du Zimbabwe pour les droits de l’Homme. Mais elles se terminent généralement par des condamnations légères, des amendes ou des travaux d’intérêt général.

“Nous avons été choqués par la condamnation à de la prison de Chenjerai Pamhiri et nous avons immédiatement décidé de l’aider”, a expliqué M. Mafunda. “Nos avocats vont faire appel de la condamnation et demander une libération sous caution. “

Les commentaires sont fermés.