you cicesLe départ de Youssou Ndour du camp présidentiel aura-t-il lieu ?
Le malaise est plus profond qu’on ne le pense entre Youssou Ndour et le palais.
L’Homme que le Président Macky Sall risque d’abattre avant les élections présidentielles de 2017 est sans aucun doute l’ancien Ministre du Tourisme et des loisirs qui, semble-t-il,  lorgne doucement le fauteuil de l’actuel locataire du Palais.
Youssou Ndour est soupçonné par les piranhas du palais de peaufiner, tisser tout doucement les toiles de son plan pour être le prochain locataire du palais en 2017.
Les crocodiles de l’Avenue Roume demandent au Président de la République de se méfier du Ministre Conseiller-chanteur qui, à l’en croire, clame urbi et orbi, qu’il est un self-made-man capable de soulever des montagnes.
Les caïmans du Palais pensent même que Youssou Ndour doit être surveillé comme du lait sur le feu car étant capable de créer la surprise à tout moment.

Flashback sur l’origine du mal

A longueur de journée, les faucons du Palais murmuraient à l’oreille de Macky l’incompétence de Youssou à diriger le stratégique et juteux Ministère de la Culture et du Tourisme.

L’épisode Idy

idy microNotre source de nous préciser que le Président et ses faucons n’ont toujours pas digéré le fait que la Radio Futurs Médias ait offert un plateau royal à Idrissa Seck pour qu’il s’attaque au gouvernement et se refasse une santé médiatique. Et que le même Youssou refusait toujours de rompre ses relations personnelles avec Idrissa Seck.
Depuis lors, le palais multipliait  les coups bas à l’encontre de Youssou Ndour afin de le pousser à la démission. Et la dernière en date fut la facture que lui a envoyée le fisc. C’est le Groupe Futurs Médias qui est le principal visé dans cette affaire mais l’opération a été masquée par un envoi généralisé à toute la presse.

L’épisode du Ministère de la Culture

Par la suite, Youssou Ndour a été  amputé du Ministère de la Culture afin de le mettre en mal avec les acteurs culturels et c’était une manière de le sanctionner du fait qu’il ait prêté son organe de presse à Idrissa Seck, l’ennemi de Macky, pour vilipender le gouvernement.

L’épisode de Doha

L’humiliation de Doha : le lundi 20 mai 2013, Le Sénégal participe à l’ouverture du 13ème Forum de Doha, à côté de hautes personnalités.
Lors d’une séance privée de travail, le ministre du Tourisme Youssou Ndour prend la parole pour vendre la destination « Sénégal » et faire la promotion de toutes nos potentialités touristiques, mais les termes techniques manquent à l’argumentaire du Ministre. Le chef de délégation  l’arrête net et termine lui-même le volet touristique. Selon notre source, Youssou n’a pas digéré cet affront. Sans même prévenir, le lendemain il quitte la délégation et rentre sur Dakar. Cette humiliation de Doha fait suite à une longue série de frustrations que subit Youssou Ndour.

obama you 1L’épisode de la visite d’Obama à Dakar

La chaleureuse et vigoureuse poignée de main échangée entre Obama et Youssou Ndour et la présentation de Mme Michelle Obama par son époux à l’artiste planétaire, avaient dérangé et froissé les faucons du Palais. En résumé, le roi du mbalax avait ravi la vedette à Macky.
Toute cette publicité :  » la longue et joyeuse poignée de main entre Obama et Youssou Ndour « , qui avait fait le tour du monde,  n’était pas appréciée par l’entourage du chef de l’Etat.

La Suite des événements

Les faucons de l’Avenue Roume qui ont tout fait pour convaincre Macky de ne pas reconduire le Ministre Youssou Ndour dans le gouvernement de Madame Aminata Touré, risquent une riposte de la part des radicaux de « Fekké Maci Guéné  » du pays et de la diaspora.
A peine défenestré de l’attelage gouvernemental, une fronde se prépare chez Youssou Ndour. Après avoir été libéré, sorti, débarqué ou limogé du gouvernement, le feu commence à se propager chez le chanteur planétaire qui ne sait plus comment faire pour maîtriser ses soldats qui se sentent bernés et humiliés.
Aujourd’hui, Youssou Ndour fait face à un grand dilemme.
L’aile dure du Mouvement  « Fekke Ma Ci Bollé  » est composée de deux camps. Les uns demandent à Youssou Ndour de quitter la Coalition Benno Book Yakaar et de rejoindre Rewmi de Idrissa Seck tandis que d’autres proposent au Lead vocal du Super Étoile d’aller seul aux locales de 2014 afin de préparer la présidentielle de 2017.
Les camouflés sonnent la mobilisation et préparent une grande offensive contre Macky qui a sorti du gouvernement, leur leader charismatique.
Ça chauffe chez You présentement, au bord de la Seine.
L’aile dure demande à Youssou d’utiliser la scène de Bercy pour montrer sa force de frappe à Macky et officialiser sa sortie de la Coalition  » Benno Book Tass Yakaar  »
Les révoltés affirment avoir été utilisé par Macky juste pour se faire élire.
Les camarades de You veulent aller aux locales sans le BBY et ont décidé également  de préparer dès à présent ces dernières qui détermineront la présidentielle de 2017.
youssou bercyLe leader de Fekké de Maci Bolé actuellement à Paris pour les préparatifs du grand rendez-vous de Bercy, a toutes les peines du monde à calmer et contrôler les ardeurs de ses rebelles logés à Paris, Milan, Madrid et Bruxelles qui veulent profiter de l’événement du 12 octobre pour dénigrer et flinguer le régime de Macky.
Le locataire du palais Macky est dans la ligne de mire de l’aile dure du Mouvement  » Fekké Maci Bolé  » de la diaspora que You a du mal à gérer.
Ils cherchent à atteindre le pouvoir de Macky là où ça fait le plus mal surtout lorsque son talon d’Achille s’appelle la demande sociale, le changement et la rupture.
Le quotient politique élevé du Mouvement au Sénégal, dans la diaspora et le carnet d’adresses de leur leader, laissent penser que les amis de l’artiste planétaire veulent mesurer leur vrai poids au niveau de l’échiquier politique.
Tout ce qu’on peut dire est que ça sent l’implosion, la rébellion et la fronde chez Youssou Ndour, le tout nouveau Ministre-Conseiller de Macky.
Le slogan de l’aile dure du Mouvement de Youssou Ndour est :  » Dans la vie quand on est bon une fois, c’est bon. Mais quand on est bon deux fois, on devient bonbon et on est sucé « .
Les soldats incontrôlables de You – sous Picsous trouvent qu’ils ont été les plus mal servis dans la Coalition Benno Bokk Yakaar. Ils ne bénéficient aujourd’hui, ni d’un poste de député, de directeurs généraux, directeurs d’agence, de président de conseil d’administration, de diplomates, de directeurs de société publique, ni de chargés de mission.
Certains lieutenants de l’ancien Ministre de la Culture et du Tourisme trouvent injuste que des alliés moins  » lourds et importants  » bénéficient de sucettes bien sucrées et mielleuses, à leur détriment.
Les rebelles retiennent que leur leader a perdu beaucoup en notoriété, du temps et de l’argent en étant aux côtés de Macky Sall qui ne lui a pas rendu la monnaie de sa pièce.
La question majeure de ce jour est : la voix des sans voix pourra-t-il résister à la forte pression de l’aile dure de son Mouvement Fekke Macii Bollé, qui lui demande non sans insistance, de mettre fin à son compagnonnage avec Macky.
Ce qui est fort probable est que Youssou Ndour doit en avoir une peur bleue car préférant une union et une massification de son Mouvement au lieu de le voir voler en éclats.
you s'en vaVu la forte détermination et pression de ses amis, tout laisse croire que Youssou Ndour ne restera pas longtemps dans la  » Coalition Benno Tass Yakaar « .
L’aire dure de  » Fekke de Maci Dougal  » préfère  prévenir que guérir et ne voudrait pas que leur Mouvement soit comptable du régime de Macky.
Sa nomination comme Ministre Conseiller, confient certains de ses partisans, relève d’une stratégie politique bien millimétrée afin de l’endormir.
Selon le Mouvement,  le plan du palais est de placarder Youssou Ndour dans ce poste pour mieux le museler.
Depuis une semaine, plusieurs sections du Mouvement réclament une déclaration et une rencontre avec leur leader.
Les cadres radicaux, hommes à penser du  Mouvement de Youssou Ndour nichés dans le 18ème Arrondissement de Paris, veulent jouer leurs partitions dans les prochaines joutes locales de 2014 et présidentielles de 2017.
Ils demandent à leur leader de donner une position claire lors de son prochain spectacle sur la scène du Palais Omnisports de Paris Bercy, le samedi 12 octobre 2013.
Les radicaux de Madrid pensent que leur patron ne devrait même pas accepter le poste de Ministre Conseiller et doit arrêter de se comporter en laudateur et griot attitré de Macky Sall. Certains parmi eux pensent que même You doit rejoindre Idy dans son combat.
Et c’est là que le concert de Bercy a toute sa raison d’être. Youssou Ndour, l’ex Ministre du tourisme s’est vu proposer par les éléments incontrôlés de Milan, de recevoir sur scène des hommes politiques comme Idrissa Seck. Si c’est le cas, les spectateurs ne manqueront pas d’apprécier le premier bain politique avant l’alliance conspiratrice avec un certain Idrissa Seck.
Après avoir réussi par le biais de son groupe de presse à imposer « Dakar ne dort pas », Youssou Ndour serait capable de prendre en haleine le Palais à l’instar d’Idrissa Seck qui anime tous les jours l’émission « le Palais ne dort pas ».
Le roi du Mbalakh est un homme intelligent. C’est pour cela qu’il est le roi de sa musique. Mais cela suffit-il pour faire de lui un roi en politique ?
Le concert de Bercy aura-t-il une connotation artistique ou politique ?
La réponse est toute simple :  » La vie a de longues jambes « .

Sidy Niang/Dakar.xibaaru.com

PARTAGER