Modern technology gives us many things.

Youssou Ndour joue un jeu dangereux: soit il survit ou soit il est écrasé…

you jeu” Le temps est le meilleur des juges “. Il fallait juste laisser le temps au temps pour que Youssou Ndour, l’ancien Ministre de la Culture et du Tourisme affiche ses véritables ambitions politiques.
On peut dire sans risque de se tromper que le mouvement ” Fekke Maci boole” avait pris son destin en main depuis que ” l’enfant de la Médina ” avait quitté la coalition Benno Bokk Yakaar tout en affirmant sa loyauté et sa fidélité au Président Macky Sall, patron incontesté de l’APR.
Aujourd’hui et plus que jamais, Youssou Ndour, est dans une dynamique de fondre son mouvement dans l’Alliance pour la République (APR).
Après sa tournée nationale qui lui a redonné confiance et permis de renouer le fil du dialogue et de la sympathie avec ses fans, le lead vocal du Super étoile va fondre son mouvement dans le parti présidentiel.
Youssou Ndour pourra-t-il se faire une place de choix dans l’APR afin de sauver Macky à nouveau?
L’incontournable et l’influent artiste planétaire sera le compagnon de L’APR pour la décisive  bataille des locales de 2014. S’il y a un homme de taille sur qui Macky veut compter pour éviter l’humiliation que Wade avait subie en 2009, c’est bien Youssou Ndour, ” l’enfant de la Médina ” qui sait où il va et ce qu’il veut.
Le patron du Super Étoile est le chef incontournable de sa musique. Mais cela suffit-il pour faire de lui un chef en politique ?

Faucons du Palais face aux faucons de Fekké Maci Bolé

L’artiste planétaire revient dans la politique qui est une drogue. Il avait quitté son poste ministériel invoquant diverses raisons. Maintenant à la grande surprise, le revoilà chevauchant dans la mare aux piranhas des redoutables apéristes. Ce qui est sûr et certain est que les faucons l’attendent de pieds fermes.
Certains crocodiles du palais pensent que l’ancien Ministre du Tourisme et des loisirs lorgne plus tôt le fauteuil de Macky et serait un probable et redoutable adversaire en 2017.
Youssou Ndour est soupçonné par les faucons du palais de peaufiner et tisser tout doucement les toiles de son plan pour être le prochain locataire du palais en 2017.
Après avoir murmuré à longueur de journée à l’oreille de Macky l’incompétence  de Youssou Ndour à diriger un Ministère, les “loups” du palais vont-il faciliter la tâche à l’homme fort de Bercy ?
Les faucons n’ont toujours pas digéré le fait que la Radio Futurs Médias ait offert un plateau royal à Idrissa Seck pour qu’il s’attaque au gouvernement et se refasse une santé médiatique.
Ils ne manqueront pas à nouveau de s’attaquer à Youssou s’il refusait de rompre définitivement ses relations personnelles avec Idrissa Seck.
Si Youssou Ndour a été  amputé du Ministère de la Culture avant qu’il ne demande à être ” libéré ” c’est en partie dû aux pressions des faucons qui voulaient le décrédibiliser afin de le mettre en mal avec les acteurs culturels mais c’était aussi une manière de le sanctionner du fait qu’il ait prêté son organe de presse à Idrissa Seck, l’ennemi de Macky, pour vilipender le gouvernement.

Les soldats incontrôlables de Fekké Maci Bolé trouvent qu’ils ont été les plus mal servis dans la Coalition Benno Bokk Yakaar. Ils ne bénéficient aujourd’hui, ni d’un poste de député, de directeurs généraux, directeurs d’agence, de président de conseil d’administration, de diplomates, de directeurs de société publique, ni de chargés de mission.
Certains lieutenants de l’ancien Ministre de la Culture et du Tourisme trouvent injuste que des alliés moins ” lourds et importants ” bénéficient de sucettes bien sucrées et mielleuses, à leur détriment.
Les rebelles retiennent que leur leader a perdu beaucoup en notoriété, du temps et de l’argent en étant aux côtés de Macky Sall qui ne lui a pas rendu la monnaie de sa pièce.

You face à Khalifa

Aujourd’hui, Youssou Ndour, actuel, Ministre-Conseiller du Président de la République Macky Sall compte s’appuyer sur l’appareil électoral que constitue l’APR pour se faire élire à la tête de la Ville de Dakar en détrônant l’actuel Khalifa Sall.
Même si nul n’ignore la force de frappe et la capacité de retournement de n’importe quelle situation, il  faudra à l’ancien Ministre de la Culture et du Tourisme plus que mouiller le maillot pour prendre le fauteuil de Khalifa Sall, le fin politicien.
À ce jour, Youssou Ndour, dispose-t-il encore de recettes originales pour faire adhérer le peuple à ses projets de société.
Malheureusement, tout ceci se passe avec la “bénédiction” de Ousmane Tanor Dieng qui cherche à réduire au néant son camarade de parti Khalifa Sall qui, paraît-il, lorgne le fauteuil de secrétariat général du parti socialiste.
Le quotient politique élevé du Mouvement au Sénégal, dans la diaspora et le carnet d’adresses de Youssou Ndour, laissent penser que le patron de Fekké Maci Bolé veut mesurer son vrai poids au niveau de l’échiquier politique.
Youssou Ndour atteindra-t-il son objectif d’être Maire au moment où l’opposition cherche tant bien que mal à atteindre le pouvoir de Macky là où ça fait le plus mal surtout lorsque ses dossiers brûlants s’appellent la demande sociale, le changement et la rupture?

Djibril Diallo/Dakar. xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.