Modern technology gives us many things.

Wade parti, Bolloré revient en force au Port Autonome de Dakar

bolloré portBolloré Africa logistics, la filiale africaine du groupe français, obtient le terminal roulier… Une concession de 25 ans. L’appel d’offres avait été lancé il y a trois ans. L’accord a été signé ce jeudi 28 novembre à Dakar avec les autorités portuaires sénégalaises. Dans le jargon, on l’appelle le Roro, « Roll on Roll off » en anglais. C’est un terminal dédié aux véhicules roulants. Après trois ans de négociations, Bolloré Africa Logistics s’engage à investir 97 millions d’euros (64 milliards de francs CFA) sur 25 ans, la durée de la concession. Le groupe devra réaliser l’allongement et l’approfondissement des quais pour accueillir des navires de plus grandes capacités, et lancer la construction d’un parking de 30 000 m2.

Faire du terminal un site stratégique

« Notre ambition est d’en faire un terminal exemplaire qui puisse servir de plateforme de transbordement pour les navires rouliers qui font escale en Afrique de l’Ouest », déclare Dominique Lafont, président de Bolloré Africa Logistics.

Certains spécialistes voient dans cet accord une sorte de « compensation » pour le groupe français qui n’avait pas obtenu en 2006 la concession du terminal à containers. Le président Abdoulaye Wade avait à l’époque préféré attribuer le juteux marché à Dubaï Ports World.

racine sy« Sous l’ancien régime, nous avons vécu un ostracisme qui ne disait pas son nom, reconnaît pour sa part Racine SY (photo), président du Conseil d’administration de la filiale sénégalaise du groupe Bolloré. Notre retour est un symbole important qui augure des lendemains meilleurs. »

Les commentaires sont fermés.