Modern technology gives us many things.

Wade a réalisé tandis que Macky parle, traque et emprisonne !!!

wade macky DAvec le Président Abdoulaye Wade l’espoir était permis mais avec le Président Macky Sall l’espérance et l’espoir sont assassinés.
Le 25 mars 2012, le peuple sénégalais avait élu avec fierté un Président « neuf » qui s’est malheureusement transformé en un « nouveau » Président.
Le Président Macky Sall, fraîchement élu n’est semble-t-il pas conscient qu’il est porteur d’espoir et d’espérance. A voir sa façon de gouverner, force est de constater qu’il n’a ni la volonté encore moins la conviction de reconnaître que les sénégalais sont fatigués et qu’ils attendent qu’il fasse émerger le Sénégal sous son magistère.
Macky Sall se devait de savoir que les attributs et les symboles de la république reposent désormais sur ses épaules et que le règlement des problèmes quotidiens des populations est une urgence, voire une priorité.
Le constat est que les sénégalais sont nostalgiques de l’ère Wade.
Les réalisations du pouvoir du président Abdoulaye Wade sont visibles sous tous les tons et sous toutes les formes et dans les domaines.
Avec le Président Wade le Sénégal a vécu des moments forts de son histoire sur le plan politique, économique et social avec des progrès notables dans presque tous les domaines et qui ont fait émerger le pays dans le concert des nations développées et prospères. Certes les difficultés étaient là et n’épargnaient aucun pays du monde entier, mais la vision et la clairvoyance du Président Abdoulaye Wade permettaient de rêver et de garder l’espoir.
Me Wade était une bête politique de dimension exceptionnelle, qui a bravé les durs moments du règne socialiste, et qui, grâce à son engagement patriotique, a su abréger et atténuer les souffrances des sénégalais avec l’alternance survenue en 2000.
La majeur partie des sénégalais affirment aujourd’hui avec une bonne foi et sans démagogie, que le chef de l’état a réalisé beaucoup de choses pour le pays et que l’argent circulait.
Ils disent aussi qu’il a bien rempli le contrat de confiance avec  le peuple,
illustré par les infrastructures visibles un peu partout.
Dans le domaine de l’énergie, la centrale de bel air de 60 MW, l’extension de Boutoute, la centrale de Kounoune avec 67,5 MW et la centrale de Kahone avec 60 MW, réalisées de 2006 à 2008, sur un investissement de 107,5 milliards de francs CFA. Les infrastructures routières dont le projet de l’autoroute à péage, la réalisation des ponts de Colobane, des échangeurs de Malick Sy, Rondpoint Patte d’Oie, de Hann et de Pikine, sont autant de choses visibles.
La case des tout-petits partout dans le pays, pour la prise en charge holistique et intégrée de la petite enfance. L’Aéroport International de Blaise Diagne, l’université du futur africain, des lycées modernes et salles de classes dans les localités les plus éloignés du pays, la reprise du transport avec Dakar Dem Dik, les bus Tata, les taxis jaunes noirs et l’usine de montage Sen Iran Auto à Thiès, figurent parmi les réalisations du chef de l’état.
Sur le plan social, le plan sésame pour les personnes du troisième âge, la multiplication des cases et postes de santé a un nombre impressionnant, l’augmentation substantielle des salaires des travailleurs, la bourse généralisée pour tous les étudiants de l’université, les semences et intrants agricoles données gratuitement aux paysans, autant de mesures concrètes, pour ne citer que cela, sont à mettre à l’actif du Président Abdoulaye Wade.
C’est vrai que Me Wade a détourné, gaspillé, mangé, mais il a aussi travaillé, construit, réalisé, nourri, partagé et donné à son Peuple.
Aujourd’hui, le pouvoir de Macky empoisonne le Peuple avec la traque des biens mal acquis. Ce harcèlement n’est pas une priorité même si la mise en lumière des scandales politico-financiers sont des d’exigences républicaines.
Alors que les enjeux économiques et sociaux sont énormes, le Président Macky Sall, parle, cafouille, tâtonne, inquiète, traque, emprisonne les libéraux, coupe le courant et l’eau.
Aucun Ministre de Macky ne peut démontrer de visu une réalisation dans son département ministériel.
Le Pouvoir de Macky n’a rien proposé aux sénégalais, sinon parler du matin au soir. Les sénégalais ne sont pas dupes et savent distinguer la bonne graine de l’ivraie.
Les attentes sont énormes et palpables.
En politique il faut savoir exploiter les opportunités et ça le fils « adoptif » de Me Wade ne l’a pas encore bien compris. Pour développer le Sénégal, il faut être plus courageux et plus audacieux que Me Wade.

Djiby DIALLO/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.