budgets
Le député Ousmane Sonko est prêt à passer la nuit à l'Assemblée pour éviter les votes sans débat

L’Assemblée nationale poursuit ses plénières sur le vote des budgets des différents ministères. Un exercice des plus difficiles car les députés doivent passer la journée à l’Hémicycle et peuvent y rester jusque tard dans la soirée. Mais, aussi fatiguant que puisse être cette tâche, le député Ousmane Sonko refuse qu’on vote les budgets de certains ministères sans débats. Aussi, s’est-il insurgé contre la programmation de certains départements ministériels sensibles.

« La programmation des ministères sensibles à des heures tardives est délibérément faite pour être à l’abri de la presse qui relaie les critiques acerbes bien fondées des députés de l’opposition », a dénoncé Sonko qui ajoute : « A ces heures, la presse a déjà quitté l’hémicycle, le budget du ministère est voté sans débats. Donc leur combine peut passer comme lettre à la poste. Les Sénégalais ne connaîtront jamais la vérité sur les combines coquines du gouvernement ».

A l’en croire, à chaque fois que les députés doivent passer au vote du dernier ministère qui peut aller jusqu’à 22 heures, le président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, Aymérou Gningue, se concerte avec celui de Liberté et Démocratie afin de voter les budgets sans débat. Ce que ne compte guère laisser prospérer le leader de Pastef qui l’a fait savoir à Me Madické Niang. « Désormais, j’ai dit à Me Madické Niang qu’on n’acceptera plus cette situation. Le vote de ces ministères doit avoir un débat quitte à dépasser minuit », a-t-il martelé. Qui disait que Sonko compte mener la vie dure à la majorité ?

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here