A la veille des élection législatives, les cadres de Benoo Bokk Yakaar ont organisé une rencontre qui a porté sur le rôle que joue l’Assemblée Nationale dans le système politique Sénégalais.  Au cours de cette rencontre qui a vu la participation des cadres de la majorité, le professeur de Droit Constitutionnel, Ismaila Madior Fall, a souligné que nous avons au Sénégal, une Assemblée Nationale qui s’acquitte tant bien que mal de sa fonction législative contrairement à beaucoup de pays où on fait recours à des ordonnances c’est à dire qu’on autorise à l’exécutif, au président de la République de légiférer. « ici, la prérogative de légiférer est respectée et exercée par l’Assemblée Nationale » a expliqué M. Fall.

 » On a vu que dans cette fonction législative, l’essentiel des lois qui sont examinées et adoptées, provient de l’exécutif », indique le Pr Madior Fall qui précise que cela semble être une critique mais, au fond, c’est une tendance universelle. « la vocation de l’Assemblée Nationale, aujourd’hui, n’est pas de faire des propositions de loi, elle n’a pas  vocation à confectionner les lois », informe-t-il, contrairement à ce que les gens croient.

« Dans tous les pays du monde, les lois sont pour l’essentiel, faites par l’exécutif, c’est le gouvernement qui est l’atelier législatif, l’Assemblée Nationale se positionne quand il s’agit de la procédure législative sur, plutôt, la capacité à amender des lois, c’est à dire l’amélioration qualitative de la loi dans le sens de l’intérêt général. Donc, si on regarde bien, on se rend compte que l’Assemblée exerce pour l’essentiel bien cette mission qui consiste à légiférer », explique le conseiller du président de la République.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here