Modern technology gives us many things.

VIDEO. François Hollande présente ses excuses à l’Algérie après sa plaisanterie qui a mal tourné…

hollande algérieFrançois Hollande s’est excusé dimanche soir auprès de l’Algérie après sa blague qui a tendu les relations diplomatiques entre les deux pays ce week-end. Retour sur cette maladresse.

On peut rire de tout mais pas avec tout le monde. François Hollande en a fait l’amère expérience la semaine dernière. Le président a dû présenter dimanche soir ses excuses après une plaisanterie sur la sécurité en Algérie. Retour sur une maladresse qui a bien failli mettre à mal les relations diplomatiques entre les deux pays.

Que s’est-il passé?

Lundi soir dernier, le président de la République, invité à la soirée des 70 ans du Crif – le conseil représentatif des institutions juives de France – s’est félicité que Manuel Valls soit revenu « sain et sauf » d’Algérie. « C’est déjà beaucoup », a-t-il ajouté. La plaisanterie est accueillie avec des éclats de rire dans la salle… bien moins dans le pays visé.

Tollé en Algérie

Passée inaperçue en France, la remarque a piqué au vif les hauts dignitaires algériens. La vidéo de la plaisanterie est d’abord relayée sur les réseaux sociaux avant d’être reprise par la presse. Cette saillie est très mal accueillie: si François Hollande a plutôt bonne presse de l’autre côté de la Méditerranée, l’opinion publique algérienne reste très sensible dès qu’il s’agit des mots employés par la France.

Samedi, l’affaire fait la Une de quasiment toute la presse locale. « Hollande se moque de l’Algérie devant les juifs », pouvait-on lire samedi en première page du quotidien Ennahar. « Le peuple est renvoyé, sans autre forme de procès, à sa condition de colonisé, de sauvage à civiliser, d’indigène de la République, dénué aussi bien de cortex cérébral que d’humour », écrit El Watan, dans ses colonnes.

Xibaaru vous remet la vidéo de la plaisanterie du Président français qui a mal tourné.

 

Les commentaires sont fermés.