Modern technology gives us many things.

Un défenseur de karim Wade cambriolé en pleine nuit : que cherche le pouvoir ?

Après avoir cherché en vain des preuves pour inculper Karim Wade, le pouvoir cherche à inquiéter et intimider ses proches ou ses défenseurs pour contenir la vague médiatique des karimistes qui gagnent du terrain. Et l’un des premiers défenseurs de Karim Wade, Alinard Ndiaye, président du Mouvement Libérez Karim Wade (MLK) a été cambriolé à son domicile dans la nuit du jeudi au vendredi 31 Octobre 2014.
Selon Alinard Ndiaye « des individus armés apparemment des professionnels ont fait le sale boulot ».
Le Cambriolage
Dans la nuit du jeudi au vendredi, des individus se sont introduits dans son domicile pour dévaliser deux ordinateurs portables, des cartes bancaires et plusieurs autres documents. Alinard Ndiaye a aussitôt déposé plainte à la Sureté Urbaine du Commissariat Central pour sous le numéro MT 6540/SU et au poste de police de Grand Yoff, pour une deuxième plainte sous le numéro 6419 PP GRD YOFF.
alinard ndiaye 1Un karimiste traqué
« Depuis presque 15 jours, je faisais l’objet d’une surveillance stricte dans mes déplacements. A mon domicile même mon fils de 10 ans ainsi que ses amis reconnaissent ses hommes qui ne donnent pas l’ère de policiers à cause de leur mine bizarre. Ces hommes savaient même la clinique où mon épouse a accouchée; ils ne se gênaient même pas que je les y croise aux abords » a confié Alinard Ndiaye à xibaaru.
« Le Jeudi 30 Octobre 2014, de retour d’une clinique de la place ou je passais mes journées pour suivre un traitement, je me suis installé dans la chambre contigüe à la mienne pour y passer la nuit dans le but de ne pas contaminer mon bébé. C’est dans cette chambre que j’avais abandonné pour une nuit qu’ils se sont introduits pour récupérer mes deux ordinateurs portables, et mes pièces suivantes; ma Carte d’identité nationale, mon permis de conduite, mes deux permis de ports d’armes, mes cartes bancaires, les photos de mes enfants, ma carte professionnelle et divers autres documents que j’ignore pour le moment. » a conclu le leader du « Mouvement Libérez Karim » ou MLK.
Apparemment les « voleurs » ou « cambrioleurs déguisés » cherchaient des choses en volant les ordinateurs d’un farouche défenseur de Karim Wade…
Il sera auditionné lundi prochain par la Sûreté urbaine de Dakar.
Sidy Niang à Dakar pour xibaaru.com

4 commentaires
  1. abdoulaye sene dit

    buzz Buzz Buzz….Li mounoul téré niou jugé Karim Wade Cherchez autre chose !.

  2. Connétou dit

    petit con n’est ce que karim est entrain d’etre juger on a pas le temps pour ces enfantiyages.

  3. Falilou dit

    Tu ne les a pas vu tel que tu racontes l’histoire; alors question: comment as-tu su qu’ils étaient armés ? Alinar, arrête ton cinema. Je suis un défenseur de karim mais dans la vérité, pas en inventant des mensonges. Si tu veux que karim te décerne la médaille du meilleurs défenseur de sa cause, tu ferais mieux de te battre de toutes tes forces mais sans mentir.

  4. falloo dit

    C’est vraiment lache et enfantin de se ranger derriére un clavier pour proférer des insultes sur des personnes qui n’ont meme votre trempe ou votre temps. Alinard n’a aucun interet a mentir, sinon pourquoi il a publié les numéros des plaintes que vous pouvez verifié. Nous avons etes chez lui pour compatir, on a meme vu la boite qui contenai l’une des machines ainsi que les chargeurs.
    il faut arréter d’etre mechant et jaloux; Alinard est engagé dans cette affaire à des niveaux que vous ne pouvez imaginé. Toi falilou, ou des mechant comme toi, personne n’a besoin de vous et vous n’avancerai jamais
    Comment on peut dire des choses pareilles sur un camarade malade et victime de cambriolage

Les commentaires sont fermés.