Modern technology gives us many things.

Un ambassadeur très ravi du retour de Wade : « vous nous avez manqué »

Bienvenue Monsieur le Président WADE!
« Vous nous avez manqué ! » vous ont dit les centaines de milliers de personnes qui sont accourues à l’aéroport et vous ont raccompagné sur le parcours menant à votre permanence. « Namoon na niou ko ! » disent les sénégalais, l’oreille collée à la radio, ou le regard scotché sur les écrans des télévisions qui ont eu le professionnalisme de couvrir un événement peu banal : le retour du leader le plus charismatique de la classe politique sénégalaise.
Car, il est impossible de nier la présence du soleil à midi : vous avez une place dans le cœur de tous les sénégalais. Amour ou haine, vous ne laissez personne indifférent ! Et cela n’est pas donné à tout le monde. Si vos prédécesseurs ont pu se fondre dans l’anonymat de nouvelles carrières outremer, et vivre si loin du pays, vous ne le pourriez pas. N’en déplaise aux théoriciens de la retraite nécessaire d’un ancien Chef de l’Etat du Sénégal, loin du Sénégal ! Triste perspective et qui n’est certainement pas la vôtre !
Une campagne médiatique violente, coordonnée et systématique ainsi que, je l’avoue, un certain nombre d’erreurs pour l’asseoir, ont contribué à élever un nuage de fumée sur votre bilan … en béton ! Aucun observateur sérieux, aucun citoyen sénégalais ne peut nier qu’en douze années de pouvoir, vous avez fait plus, et mieux, que vos prédécesseurs. Lorsque j’affirme cela, on ne trouve à me répondre que par la pirouette suivante : « Oui. Mais à quel prix ? » Je réponds, invariablement : « dites-moi votre prix !» Je n’ai, à ce jour, rencontré aucun interlocuteur qui ait aligné des faits vérifiables. Toujours les mêmes affirmations vagues qui ont constitué le socle fondateur du discours sur la « prédation » et le « pillage » des ressources de notre pays. Noircissant à souhait l’une des colonnes du bilan on refuse, systématiquement, de mettre à la lumière les réalisations et les succès, les réussites et les performances. Cela n’est, ni juste ni équitable, au moment de faire la balance.
La perfection humaine n’existant pas, je suis de ceux qui croient que vous pouvez marcher la tête haute au Sénégal. N’en déplaise à ceux que la haine empêche de vous rendre justice pour votre apport décisif au renforcement de la démocratie sénégalaise, vos initiatives hardies pour l’Union africaine et vos efforts visibles pour le développement de notre pays.
Bienvenue donc, chez vous, Monsieur le Président Wade ! Tous les sénégalais vous disent Dalal ak jamm conformément à nos valeurs de Teranga ouverte aux étrangers à fortiori à notre ancien Président.
Et puis, « Makk, motnaa bayyi ci reew ! »
amadou tidiane wone 1Amadou Tidiane WONE
Ancien Ministre
Ancien Ambassadeur
woneamadoutidiane@gmail.com

1 commentaire
  1. Lamine dit

    Dieu est juste et va récompenser notre chère WADE

Les commentaires sont fermés.