Modern technology gives us many things.

Traversée de la Gambie : les transporteurs sénégalais suspendent la grève pour 4 jours

gambie traversée bacLa religion a eu raison de la fermeté des transporteurs sénégalais qui observent une grève sur la traversée de la Gambie pour rejoindre l’autre partie du Sénégal. Des transporteurs affiliés à la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS) et à la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal/Force du changement (CNTS/FC) ont décidé depuis le 1er janvier 2014 de boycotter le bac de Farafegny, pour protester contre des “tracasseries” venant des services de sécurité gambiens qui réclament le paiement des taxes en CFA et non en monnaie gambienne qui est le dalasi.

La grève suspendue pour 4 jours

Suite à l’appel par voie médiatique de la coordination pastorale des jeunes catholiques de Sédhiou, Kolda et Ziguinchor devant se rendre à Kaolack pour les JMJ en début de février prochain, les transporteurs sénégalais ont décidé de suspendre leur mot d’ordre de boycott de la traversée du fleuve Gambie par la transgambienne. Baba Gallé Ba, un des responsables des transporteurs du Sud, rassure les jeunes et annonce que  la circulation reprendra à partir du 6 février prochain uniquement pour ces jeunes de la partie sud qui disposeront d’un laisser-passer temporaire valable jusqu’ au 9 février.

Le Laisser-passer ?

Les transporteurs vont-ils respecter les laisser-passer ?
Rappelons que des femmes des régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda, en route vers Dakar, avaient observé un arrêt forcé le jeudi 23 janvier dernier au poste frontalier de Sénoba, où les transporteurs avaient refusé de les faire traverser la Gambie, en raison du mot d’ordre de grève et ce malgré la présentation d’un laisser-passer. Ils ont proposé aux femmes de passer par Vélingara et contourner la Gambie.

Les transporteurs respecteront-ils cette suspension ?

Affaire à suivre…

Ousmane Demba/Sédhiou.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.