Modern technology gives us many things.

Traque des biens mal acquis : Macky durcit le ton et averti ses collaborateurs

macky traque 1S’exprimant à l’occasion de la rentrée solennelle des cours et tribunaux dont le thème était « le traitement judiciaire de la délinquance économique et financière », le président Macky Sall, chef suprême de la magistrature, n’a pas été tendre dans la traque et le recouvrement des biens mal acquis. Pour lui, les institutions doivent tout faire pour récupérer les biens détournés : « le délinquant financier, qui pose des actes répréhensibles dans le seul but de s’enrichir, devrait, parallèlement à la peine d’emprisonnement, subir une condamnation pécuniaire de nature à l’appauvrir à la mesure de son enrichissement, voire davantage. Il est avéré que celui qui est décidé à s’engager dans la délinquance économique et financière mesure son fait délictuel au gain qu’il espère en obtenir, à la probabilité d’être arrêté, à l’amende et/ou à la durée de la peine de prison qu’il encourt. Ce qui est certain, c’est que si les peines d’emprisonnement et d’amende sont, du point de vue de l’impact, inférieures à son gain, il n’hésitera point à accomplir son forfait. Sous ce rapport, les peines d’amende et de confiscation ne seraient-elles pas plus dissuasives pour les contrevenants et plus efficaces pour le patrimoine national que les peines traditionnelles privatives de liberté, qui obligent l’Etat à construire des prisons et à prendre en charge des détenus ? ».

Et poursuivant sur cette lancée, le président Macky a averti ses collaborateurs et les agents de l’Etat : “J’attends de mes collaborateurs et plus généralement de tous ceux qui participent à la gestion des ressources publiques, un comportement irréprochable et à la hauteur des aspirations et attentes des Sénégalais“.

Sidy Niang/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.