Modern technology gives us many things.

Titre : Idrissa Seck crache sur le poste de Premier Ministre.

macky idyMahmout Saleh, le Ministre Conseiller auprès du Président de la République qui a toujours dans sa ligne de mire son frère de parti et ancien ministre des Affaires Etrangères, Alioune Badara Cissé, ignore complètement les négociations en coulisses pour la formation du futur Gouvernement.
Le Chef de l’Etat préfère avoir Idrissa Seck et Alioune  Badara Cissé à ses côtés que de les avoir comme ennemis.
Au moment où les camps de l’APR et REWMI se traitent de tous les noms d’oiseaux, notre source nous révèle que le Président Macky Sall aurait proposé ce week-end, le poste de Premier Ministre à Idrissa Seck. Cette proposition a été motivée par Touba qui tentait le rapprochement entre les deux fils  “adoptifs” de Me Wade afin de mettre fin à leur animosité.
Idrissa Seck aurait craché sur le fauteuil de PM qui l’aurait mis sous le contrôle total du Chef de l’Etat Macky. Il a préféré se mettre sur le chemin qui va le mener vers le Palais en 2017.
Le Maire de la deuxième ville du Sénégal ne saurait accepter ce poste de PM car il cherche tous les jours à mettre du piment dans la marmite de Macky déjà trop salée.
Aujourd’hui plus que jamais, Idy garde toujours son ambition de diriger les destinées du Sénégal. De plus, il n’accepte toujours pas le fait que Macky Sall, son subordonné sous l’ère Wade, soit devenu Président par défaut.
Le véritable enjeu pour Idrissa Seck, est de jouer à fond la carte de la provocation pour taper là où ça fait mal afin de rafler les locales de 2014, qui détermineront les présidentielles de 2017 à venir.
Dans ses schémas, il s’agit de poser son leadership en tant que première force politique de l’opposition.
Idrissa Seck qui clamait haut et fort “avoir été liquidé par son père adoptif au profit du fils biologique”, n’a pas oublié que c’était avec la grande complicité de Macky Sall qui tenait coûte que coûte à lui voler son destin présidentiel.
L’épisode de 2004 arrêtant les chantiers de Thiès sur un “rapport” du Ministre de l’Intérieur de l’époque Macky Sall et bien d’autres péripéties, sont des actes que idy a en travers de la gorge.

Djibril DIALLO/Dakar.xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.