Modern technology gives us many things.

Tensions sur l’axe Dakar-Doha: l’affaire Karim Wade sera-t-elle enfin élucidée?

Le  Sénégal a rappelé son ambassadeur au Qatar. Il rejoint, ainsi, les pays qui ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha accusé de soutien au terrorisme.

Cette décision de Macky Sall est-t-elle due au fait qu’il veuille plaire à la communauté internationale en lui montrant qu’il est aussi engagé dans la lutte contre le terrorisme ? En tout cas, les deux pays ont partagé des liens plus que diplomatiques du fait que le fils de l’ancien Président de la République du Sénégal, réside toujours en terre Qatarienne où il est en résidence surveillée.
L’on se rappelle, le jour même de son élargissement de prison, Karim Wade, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été embarqué dans un avion en compagnie du Procureur de Qatar, direction, Doha. Et depuis, Karim Wade n’a plus quitté le pays où il est dit qu’il n’est pas libre de ses mouvements.
Et depuis, les Sénégalais se sont fait une religion dans le dossier de Wade fils, il y a eu “deal” entre Doha et Dakar dans ce dossier : Karim Wade y doit y rester jusqu’après les élections présidentielles de 2019 et pourtant, jusqu’à preuve du contraire, c’est lui le candidat du PDS à ces élections.
Avec cette rupture diplomatique entre les deux pays, qu’en sera-t-il pour le dossier Karim ? A quel prix il a été retenu dans ce pays? pourra-t-il enfin rentrer au bercail avec cette rupture diplomatique? Toutes ces questions trouveront réponses dans les jours à venir, et, peut-être, une occasion pour mettre au grand jour les dessus de ce “deal” que les Sénégalais ne comprennent toujours pas.

Les commentaires sont fermés.