Modern technology gives us many things.

Souleymane Ndéné Ndiaye : un nul devenu PM et…milliardaire

Le 30 avril 2009, Souleymane Ndéné Ndiaye, avocat devient premier ministre de Wade après avoir été porte-parole du président Abdoulaye Wade, conseiller spécial du président de la République, puis ministre de la Fonction publique, ministre d’État, directeur de Cabinet du président de la République, ministre de l’Environnement et ministre de l’Économie maritime.
Une consécration pour cet homme qui a trimé 12 ans pour décrocher sa maîtrise. Souleymane Ndéné Ndiaye est titulaire d’un DEUG en Sciences économiques et d’une maîtrise en Droit privé obtenus à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.
Un homme qui peine une douzaine d’années pour décrocher sa maîtrise peut être un bon avocat. Mais Le nom Ndéné Ndiaye n’a jamais été associé aux grands procès. Donc quand il intègre le cabinet de Wade Président de la République, Jules Ndéné n’est pas un avocat célèbre. Il n’est pas non plus un goorgoolu et non le crésus des contes. C’est un homme avec un salaire normal.
Le nul et ses milliards.
L’homme est né en 1958 et son ami du lycée qui est né 3 ans après est devenu premier ministre avant lui et président de la République. Donc il faut reconnaître que la promotion de Macky était bonne avec les El Hadji Diouf (avocats de Habré) et autres. En 1999, on parlait déjà de l’avocat El Hadj Diouf dans plusieurs affaires. Mais on n’a jamais entendu Ndéné NDiaye. Le gars devait être nul.
Et quand un nullard possède au Sénégal, après trois ans passés à la primature, une villa à Fann d’une valeur de près de 300 millions et des voitures de luxes garées dans une villa à Saly qui coûte aussi près de 200 millions (sans les voitures), alors il faut se poser des questions. Et le château aux Almadies dont les travaux sont aux arrêts ? Et le domaine de Kahone digne d’un ranch hollywoodien ? Et tout cela n’est rien à côté de ce cache un certain Mbaye.D… qui serait sénégalais de nationalité allemande…comme Abou Lô.
A moins qu’il nous serve aussi le fameux truc de son ami Macky : « C’est Wade qui m’a donné… ».
A suivre…
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com

5 commentaires
  1. gaide dit

    n’oubliez pas la petite villa a sacre cœur(quelques 250 millions)

  2. El Capo dit

    Ahahahaha ! Parce que Ndéné a porté plainte contre le cuisinier de Doudou Sala Diop, Doudou Andy Ngom que tout Xibaaru.com s’y met. Vous faites rire là !!! Honorez votre formation et les professeurs qui vous ont montré la voie. Vos agissements ne passeront pas.
    Mentez ! mentez ! il en restera toujours !

  3. Ablaye dit

    Cet article est nul, aussi nul que l’auteur qu’il cherche à incriminer ! Vous nous faites honte drôles de journalistes. Démal diangui comme Jules Ndéné, au moins lui il a une maitrise en droit, réussi le barreau et occupé diverses autres fonctions administratives. Au moins il a été au service de son pays, et toi? Qu’est-ce que tu nous sert? Un article de merde !!!
    Tu fais honte à ta corporation.

  4. Box dit

    Cet article est une infamie,commanditée par des aigris ,mesquins et sournois qui cherchent à ternir l’honneur et l’image d’un digne compatriote qui n’a jamais jamais été l’obligé de personne

  5. El Capo dit

    Doudou Andy NGOM, le nouveau Souleymane Jules Diop
    20 mars 2014 dans Actu-Media, Actualité

    Doudou Andy Ngom est le responsable du site internet Xibaaru.com. Il est basé à Paris et c’est un ancien agent même de l’ambassade du Sénégal en France. Ici au Sénégal, le journaliste Ngom est connu aussi comme un ancien du journal le Populaire, tout ça durant le temps de la gestion de Wade, il est même dit qu’ils sont très proches. En tout cas comme Souleymane Diop dans son combat contre l’ancien régime, Doudou Andy Ngom cherche partout des problèmes à la gestion de Macky Sall. Toujours comme Jules, il semble avoir des connexions pour donner des informations même dans le secret de la rencontre du Conseil des ministres. Certains diront à quoi cela peut servir ? Les actes de nos dirigeants sont le reflet de la compréhension de leur responsabilité. Si un journaliste peut éclairer la lanterne des Sénégalais sur leurs agissements, il est dans son devoir pour le respect du droit à l’information du public. Mais à force de tirer sur des détails cela se réduit à un simple combat personnel, un combat d’opposant…politique. Hier Souleymane Jules Diop avait ses relations avec Wade, Idrissa Seck, Moustapha Niasse pour en arriver à Macky Sall, pour Doudou Andy Ngom, Wade n’étant plus dans le circuit, il a ses relations dans certaines franges de l’opposition ou même dans les cercles de la mouvance présidentielle où les contradictions sont des réalités. Enfin contrairement à Jules qui animait une chronique (écrite et radio) sur Seneweb, Andy se limite pour le moment à l’écrit sur son site Xibaaru.

Les commentaires sont fermés.