Modern technology gives us many things.

Sommet de l’OIF au Sénégal : Attias, toujours le plus fort ! (Par Oumou Wane)

attias le plus fortC’est le deuxième marché d’envergure que le français Richard Attias obtient au Sénégal. Après l’OCI, voici le sommet de la francophonie !

Jacques Habib Sy, le délégué général chargé de l’organisation du sommet de la francophonie, a botté en touche lorsqu’il a été interrogé sur le marché de plusieurs milliards octroyé à Richard Attias sans appel d’offres.

En fait, sa touche, c’est le Président de la République, nul autre !

Macky Sall ! Lui en personne aurait fait ce fabuleux cadeau à Mr Attias sans l’avoir mis en concurrence ! Rififi ! Mais au final Rififi inutile ! Pourquoi ?

Sincèrement, quelle agence de communication dans notre pays peut vraiment concourir avec ce monstre d’Attias ? Connaissez-vous seulement ses états de service dans l’évènementiel ? Personnellement, je ne le connais pas, ne l’ai jamais vu mais dans le métier nous le connaissons tous, il est une signature, une référence ! Un passeport pour la réussite !  Et les chefs d’Etats ne peuvent se permettre l’échec lorsqu’ils reçoivent et surtout pour un sommet ! Alors tout simplement ils font appel à lui ! That’s it ! Monsieur Attias est tout bonnement hors concours ! Sachez-le !

bongo attias 1Il a un tel savoir-faire, une telle expérience dans l’organisation d’évènements de ce genre qu’il est devenu le must pour les Etats qui souhaitent réussir leurs évènements. En Europe, en Asie, au Moyen-Orient ou en Afrique, c’est partout pareil, il est hors de portée !

Alors, que l’on aime Monsieur Attias ou non, que notre législation permette ce genre de marché de gré à gré ou non devient relatif au vu de ce que l’agence de Monsieur Attias est capable de réaliser en un temps record sans donner la migraine aux Chefs d’Etats. Et le prix à payer est en général tout aussi record.

Aucune agence chez nous n’est capable de gérer cet événement qu’est ce sommet de la francophonie, lui imprimer la dimension internationale qui sied à son statut à part Monsieur Attias. A lui tout seul, il est une multinationale, il dispose d’une sorte de kit prêt à monter et avoir recours à lui c’est déjà annoncer au monde qu’un gros événement se prépare chez soi !

Hé oui ! Faudra faire avec !

macky attiasVoir Niangal Sall faire pâle figure devant les autres chefs d’Etats parce que son événement est mal organisé est la dernière image dont nous avons envie. Vous vous souvenez du Fesman et de la vague de critiques sur l’organisation ?

Sans connaître Monsieur Attias encore une fois et s’inscrivant juste au service de la vérité et de l’honnêteté intellectuelle, l’on peut quand même admettre qu’il puisse remporter ce marché.

Par contre, là où l’Etat devrait insister c’est qu’il se fasse accompagner d’agences de communications locales afin qu’une petite, ne serait-ce qu’une petite partie de la manne financière reste dans notre pays. Déplorons-le, là réside la véritable faiblesse de notre système où l’on ne ressent aucune préférence nationale, aucune empathie vis à vis des entreprises locales. Le secteur privé ne râle pas parce que les étrangers gagnent des marchés au Sénégal. Il râle parce que dans ces cas-là il n’est pas associé et souvent même dépouillé. D’où le malaise et notre mauvais esprit !

Pour le reste ne rêvons pas, Attias est plus fort que les meilleurs d’entre nous ou nous tous réunis ! Nous pouvons en débattre indéfiniment, cela ne nous permettra pas de combler l’avance qu’il a sur nous tous ! Ceux qui le connaissent, ceux qui sortent le dimanche ne perdront pas leur temps dans ce débat stérile car avec Attias, les jeux sont faits d’avance ! C’est toujours le plus fort ! C’est comme l’autre définissant le football ! Cela se joue à 11 et au finish c’est toujours l’Allemagne qui gagne !

oumou waneOumou Wane

Présidente africa7

Les commentaires sont fermés.