Modern technology gives us many things.

Sindiely Wade, toute seule à Paris, sans amis et sans mari…

sindiely 2C’est vrai que le pouvoir rend fou mais la perte du pouvoir rend encore plus fou.
Sindiely traîne à Paris comme une malade mentale. Mal habillée, le regard perdu, la démarche titubante,  le corps en squelette, les joues fondues. Elle a maigri. C’est vrai, elle n’était pas dodue. Mais cette fois c’est grave ! Notre reporter, en mission à Paris, a fait
le pied de grue sur la rue Pierre 1er de Serbie dans le luxueux 8ème arrondissement de Paris, où Sindiely à ses habitudes.

Voilà une personne que les sénégalais ont complément oubliée et qui pourtant hier occupait une place très importante au cœur du Palais.
A la voir marcher sur les Champs Elysées, on dirait  une clocharde à Paris à la recherche d’une pièce d’un euro pour se payer à manger. Cette fille est dévastée et désorientée tant la situation familiale est tombée de charybde en scylla.
Complètement affectée par l’emprisonnement de son frère Karim, Syndiely, la fille de Me Wade et de Viviane passe son temps à errer dans les rues de Paris. Elle n’a ni boulot, ni copain, ni amis encore moins un mari. Son père, depuis Versailles, rumine sa colère contre Macky, sa maman à Dakar, son frère Karim est en taule. Si elle reste plus longtemps dans cette situation, Sindiely risque de péter  les plombs.
Son passe-temps favori se partage entre les cafés et restaurants.
L’hiver qui s’approche risque de la mener vers la déprime. Il faut sauver l’infante Sindiely…

Djibril Diallo depuis Paris pour xibaaru.com

Les commentaires sont fermés.