incendie sandagaUn incendie d’une rare violence a ravagé hier soir vers 21 heures des centaines de cantines au marché Sandaga, laissant ainsi partir en fumée des milliards de francs CFA en argent liquide, du matériel et des marchandises qui étaient les principales sources de revenus des centaines de pères et mère de famille. Les commerçants accusent l’Etat d’avoir provoqué l’incendie.

C’est le cas de Mbaye Sarr qui soutient avoir été mis au courant vers 21h 30.  Habillé en Baye Lahad, la main sur le menton, cet habitant de Yarakh qui  tient son commerce depuis 1988 au marché Sandaga, se posait encore des questions. «  Personne ne peut dire la cause de cet incendie. Je ne pense pas qu’un individu puisse le provoquer. D’autant que le marché est ouvert à partir de 10h pour être fermé à 17h.  Il n’y avait qu’une seule porte ouverte permettant aux commerçants d’accéder à l’intérieur.  Il faut se rappeler que nous n’avons pas encore rejoint le site de recasement de Lat Dior et toutes nos affaires étaient à l’intérieur. Maintenant, Il faudra déterminer les causes de l’incendie. Nous on nous a déguerpis et on s’est exécuté ».

Outre les commerçants et autres badauds, le Maire de Dakar, Khalifa Sall, accompagné de ses adjoints, le maire de Dakar-Plateau, Alioune Ndoye ou encore le député Demba Sy se sont rendus sur les lieux.
Quant aux sapeurs-pompiers, ils ont dû demander des renforts en l’occurrence des éléments des forces françaises du Cap-vert qui ont rappliqué sur les lieux pour prêter main forte et tenter de venir à bout du sinistre. 

Penda Sow/Dakar.xibaaru.com

PARTAGER