Modern technology gives us many things.

Retour de Karim Wade…Les délires du PDS

Viendra ou viendra pas, les médias ont assez épilogué sur la question. Le Parti démocratique sénégalais a toujours dit que son candidat à la Présidentielle de 2019 a été exilé au Qatar par le pouvoir en place après la grâce que lui a accordé le Président Macky Sall. Une grâce que certains acteurs politiques comme Idrissa Seck avaient assimilé à un deal international ignoble entre le Président Macky Sall, Me Abdoulaye Wade et Karim Wade, et que Jeune Afrique qualifiait de protocole de Doha.

Ce qui est sûr, c’est que le PDS est impliqué si exil il y a. Et depuis quelques temps, la chanson reste la même, personne ne retient Karim Wade au Qatar. Pourtant, certains libéraux n’hésitaient pas à l’époque de dire que l’ancien ministre d’Etat est retenu à Doha où ses déplacements sont limités et qu’il serait même en résidence surveillée. Maintenant, c’est Me Amadou Sall qui embouche la même trompette que le pape du Sopi lors de son dernier séjour au Sénégal : « Le retour de Karim Wade ne dépend pas de Macky Sall. Son retour ne dépend pas non plus du désir des uns et des autres. Son retour dépend des conditions, des nécessités de notre approche et du moment que nous avons choisi pour qu’il soit ici avec nous », a-t-il dit.

Alors, que faut-il croire ? Karim est-il retenu contre son gré ou c’est lui qui choisit délibérément de rester au Qatar ? « Dans sa dernière adresse, il a bien dit qu’il lance un défi à Macky Sall qu’il sera là pour l’affronter et qu’il va le terrasser. Donc, le retour de Karim Wade ne se pose plus en termes de possibilité. Il se pose en termes de moment », a dit Me Sall. Toutefois, on est en année pré-électorale, période ne saurait être plus propice pour un retour en fanfare, histoire de galvaniser les troupes, d’aller sur le terrain et de montrer sa détermination à faire face au Président Macky Sall. A moins que ce ne soit une énième tentative pour endormir ses partisans qui croient dur comme fer que leur leader reviendra à temps pour se présenter.

Les commentaires sont fermés.