Modern technology gives us many things.

150 ou 200 milliards ? Wade avait raison sur la…CREI

Le communiqué du gouvernement sur la somme réelle recouvrée par l’Etat du Sénégal dans le cadre de la traque des biens mal acquis contredit carrément celle avancée par Aminata Touré : 152 milliards  de F CFA contre 200 milliards.

Ce cafouillage au sommet remet au goût du jour la vraie mission de la CREI qui, depuis l’arrestation de l’ancien patron du cadastre, Tahibou Ndiaye, et de Karim Wade, fils de l’ancien président de la République du Sénégal, est dans une hibernation qui a trop longtemps duré.

Ainsi, l’opposition est en train de rire sous cap et de crier victoire du fait que cette situation montre que la CREI est taillée sur mesure pour mettre en prison Karim Wade.

Pourtant Son père, Abdoulaye Wade qui a crié sur tous les toits  que la CREI avait des relents purement politiques, a essuyé des critiques de la part les tenants du pouvoir qui ont promis que la CREI allait reprendre du service pour démontrer le contraire au Pape du Sopi. Et depuis là, les Sénégalais sont restés sur le faim.

Ce qui reviendrait à dire que cet impair des tenants du pouvoir sera saisi au rebond par l’opposition qui en fera son thème de campagne comme l’avait fait le président Macky Sall quand il était candidat à la présidentielle de 2012. En ce moment, il avait promis que tous ceux qui avaient utilisé l’argent du contribuable à des fins pas catholiques allaient tous répondre devant les juridictions. Et la suite tout le monde la connaît.

Les commentaires sont fermés.