Modern technology gives us many things.

Présidentielle : Wade et Karim poussent le pion du…Chaos

Il avait prévenu… « Si sa candidature n’est pas acceptée, il empêchera la tenue de l’élection présidentielle du 24 février 2019 »…Et Karim Wade vient de pousser le dernier pion qui va installer le désordre. Et Wade père avait aussi menacé dans le même sens…

Voici les deux évènements qui risque d’embraser la scène politique…

Le Sit-in

Le sit-in prévu par l’opposition devant le ministère de l’intérieur cet après-midi mais interdit par le préfet de Dakar fait partie du programme de l’opposition pour empêcher la tenue régulière du processus électoral devant nous mener à la date fatidique du 24 février. L’opposition va se présenter, le préfet va faire respecter la loi, et ce sera les grenades lacrymogènes suivies des arrestations.

Lancement de la campagne de Karim

Voici ce qui va compliquer les choses au régime de Macky Sall. Avec le lancement de sa campagne pour le parrainage de sa candidature, Karim Wade va créer un engouement qui ne va pas laisser de marbre la population sénégalaise. Malgré le rejet de sa candidature, il va chercher des signatures pour son parrainage. Une bravade qui va faire de lui le…Martyr. Et les sénégalais aiment et adorent les martyr. Et il sera difficile pour le régime de rejeter une candidature qui a des milliers de signatures.Surtout si le vieux père Wade y rajoute un appel à la Résistance…

La candidature de Karim Wade risque de s’imposer d’elle-même…

Les commentaires sont fermés.