Modern technology gives us many things.

Présidentielle : Habib Sy a peur du syndrome des Législatives

L’opposition sénégalaise a manifesté, vendredi dernier, sa colère contre Macky Sall et son régime. Il faut noter que, pour une fois, beaucoup de chefs de parti membres de l’Initiative pour des élections démocratiques étaient présents à cette marche. Cependant, malgré cette union affichée par l’opposition, l’initiateur du PACTE reste toujours sceptique. En effet, Habib Sy ne veut pas voir se reproduire le scénario des élections législatives où l’opposition était divisée.

« Nous avons l’habitude de nous unir pour un temps, et ensuite, nous séparer en queue de poisson. C’est ce qui s’est passé pendant les élections législatives et cela ne nous  honore pas. La preuve, on a tous constaté les résultats pendant cette élection ne nous ont point été favorables. C’est pourquoi, nous devons nous unir, faire un bloc et demander au chef de l’Etat, de respecter la démocratie », a-t-il dit.

Toutefois, même s’il est vrai que l’opposition, en étant unie, pourrait facilement dégager le régime du Président Macky Sall, il n’en demeure pas moins qu’un tel projet reste utopique. Pour limiter la casse, il vaudrait peut-être mieux que les leaders de parti ou de mouvement forment tout au plus deux blocs en plus de celui des non-alignés. C’est comme ça seulement qu’ils peuvent éviter le syndrome des Législatives qui a vu l’opposition, malgré qu’elle soit majoritaire dans son ensemble, se faire damer le pion par Benno Bokk Yakaar qui a raflé presque tous les sièges.

Les commentaires sont fermés.