Modern technology gives us many things.

Présidentielle de 2019: Macky compte sur les transhumants

Le Président Macky Sall est entrain de ratisser large pour un second mandant en 2019. Pour lui, rien n’est exclu et il entend travailler avec les transhumants pour remporter  les élections haut la main.

Ainsi, il ne laisse rien au hasard et prend même des déplacements de présentation de condoléances comme prétexte pour  toucher la fibre sensible de ses adversaires afin de pouvoir les enrôler.

Après Bamba Fall, c’est à Modou Diagne Fada que Macky a tendu la main pour le rejoindre. Même si les approches ne sont pas les mêmes. Cette façon de procéder du Président Sall est appréciée différemment par ses camarades de parti. Si certains trouvent qu’il doit s’y prendre avec prudence et sélectionner ceux qui doivent travailler avec lui, d’autres membres de l’Apr par contre, trouvent qu’il doit accueillir à bras ouverts ceux qui désirent adhérer à son parti ou à la coalition Benoo Bokk Yakaar.

Sidy Sam, fait partie de ceux-là. Pour lui,  «  la première vocation d’un parti, c’est sa massification donc, en partie il faudra que les masses affluent vers ce parti-là après l’appel du Président Macky Sall ».

Cet « apériste » indique qu’ils sont déjà préparés à accueillir d’éventuels adhérents : « Nous les « aperistes » , nous devons travailler dans un esprit très ouvert de massification, d’animation de notre parti pour accueillir ces masses qui arrivent », a-t-il indiqué.

Cependant, Sidy Sam, précise qu’au niveau du parti au pouvoir, il y a d’autres problèmes internes qu’ils comptent régler pour travailler ensemble et assurer un second mandat au président Macky Sall: « Il y a certaines considérations qui sont purement interne et liées à la vie interne de notre parti, nous devons en débattre, notamment, les responsables et militants de la première heure », a-t-il fait savoir.

Les commentaires sont fermés.