Modern technology gives us many things.

Présidentielle de 2019 : l’APR l’adversaire de l’APR

Le constat est général, le plus grand ennemi de l’Alliance pour la République en direction de 2019, c’est l’APR. Pour cause, les hauts responsables, non contents de se chamailler, de s’entre-déchirer, ont créé des clivages au niveau de leurs bases affectifs. En effet, dans presque toutes les communes de Dakar, dans les départements, dans les régions, s’ils ne se combattent pas, ils sont accusés de délaisser la population qui a besoin d’eux et sur qui ils comptent pour remporter la Présidentielle.

Ce sont les militants apéristes en personne qui dénoncent le comportement des responsables qui frise l’arrogance. On reproche à certains ministres et Directeurs généraux de ne jamais répondre aux appels des militants et de rester dans la capitale au lieu d’aller vers leurs bases et de consolider les acquis. Une attitude qui risque de coûter cher au parti présidentiel qui a besoin de tout son électorat.

S’y ajoute les attaques répétées contre les alliés. Ce qui aurait d’ailleurs sorti de ses gonds le chef de l’Etat qui a tancé ses lieutenants en leur demandant d’arrêter les affabulations dans les médias. “Comme vous ne pouvez vous empêcher de colporter, alors, abstenez-vous au moins d’inventer et de raconter aux journalistes des faits qui sont le fruit de votre imagination”, leur aurait-il dit. Voilà qui en dit long sur l’agacement du Président Macky Sall qui en a certainement marre de devoir à chaque fois siffler la fin de la récréation.

Les commentaires sont fermés.