messi arrêtéMADRID, 29 septembre — Le buteur du FC Barcelone Leo Messi est comparu vendredi devant un tribunal pour répondre d’ accusations de fraude fiscale.

Le butteur a été entendu par un tribunal à Gava, petite ville située au sud de Barcelone, dans le cadre d’inculpations de fraude fiscale concernant 4 millions d’euros d’impôts correspondant aux droits sur son image pour les années 2007, 2008 et 2009. Il s’est exprimé après son père, Jorge Messi, qui a connu les mêmes problèmes.

M. Messi n’a fait aucune déclaration à la presse, cependant son avocat Cristobal Martell a déclaré aux journalistes que le footballer avait offert sa pleine collaboration au système judiciaire et continuerait de le faire.

Le père de Leo Messi a réitéré ses affirmations selon lesquelles son fils se concentrait sur le football et n’avait aucune part dans ces questions financières.

« Ces déclarations de la famille Messi sont totalement transparentes, claires et destinées à collaborer avec le tribunal », a indiqué M. Martell.

« C’est dans le même désir de transparence qu’a eu lieu l’audience et nous avons vu qu’il n’y avait eu aucune volonté de commettre une fraude et, élément important, qu’il y avait eu également une volonté de régulariser sa situation avec le Trésor. Nous n’avons aucune intention de discuter de manière prolongée de l’interprétation de la législation fiscale », a-t-il déclaré.

Le footballeur est resté une heure et demie dans le tribunal et des centaines de personne, pour la majorité des supporters de l’équipe de Barcelone, étaient rassemblées devant le bâtiment pour le voir arriver et partir du bâtiment, la majorité d’entre eux criant des messages d’encouragement.

PARTAGER