Modern technology gives us many things.

Idy insulte les forces de l’ordre…L’APR scandalisée

Les incidents survenus à l’Université Gaston Berger et ayant coûté la vie à l’étudiant Fallou Sène ont révolté tout un pays. Comme on pouvait s’y attendre, la classe politique a sauté sur l’occasion pour tirer à boulets rouges sur le Président Macky Sall et son régime. Certains comme le PDS n’ont pas hésité à réclamer la démission du chef de l’Etat pendant que d’autres comme le président de Rewmi Idrissa Seck l’accusent d’assassinat.

Une exploitation politique de la mort d’un étudiant par l’opposition qui n’est pas du goût de l’Alliance pour la République (APR). Le porte parole du gouvernement, Seydou Guèye, l’Envoyée spéciale du Président, Aminata Touré, le conseiller à la Présidence, Cheikh Ndiaye, le leader de la COJEM, Makhtar Diop, le coordonnateur de l’APR/Dakar-Plateau, Salihou Keïta, ont tous fustigé cette attitude de l’opposition.

Me Abdoulaye Wade, Idrissa Seck et Malick Gakou, qui ont été les plus virulents contre le Président Macky Sall, en ont eu pour leur grade. “C’est totalement irresponsable pour un ancien Premier ministre qui s’asseyait à la table du Conseil National de Sécurité de traiter nos forces de sécurité de « peureux »”, a déploré Mimi Touré qui demande au président de Rewmi de présenter ses excuses aux forces de l’ordre. Makhtar Diop d’enfoncer le clou : “Nous ne faisons pas confiance à certains de ces leaders de l’opposition. Je fais allusion à Malick Gakou, Idrissa Seck, Wade qui ont automatiquement sauté sur l’occasion pour attaquer le Président Macky Sall”.

Les commentaires sont fermés.