L’histoire retiendra qu’un grand homme du nom Youssou Ndour s’est sacrifié pour sa Nation. Il a tout laissé pour se mettre au service de son pays afin de le propulser you perdusur les rails de la démocratie, du développement et de la prospérité. Il est entré dans la politique par la grande porte et en sort du Gouvernement par la grande porte.
Il a été l’homme qu’il fallait à la place qu’il fallait et a joué pleinement sa partition.
Dans la vie il faut savoir arrêter et You sentant que sa mission était finie, il a osé arrêter.
C’est un homme très intelligent qui sait où il va et ce qu’il veut. Il dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit. En résumé c’est un homme de parole, un homme loyal, un visionnaire et un grand patriote.
Son flash-back dans le Mbalax va faire très mal car les férus de la musique ont sa nostalgie.
Il faut reconnaître tout de même que You a été le grand perdant dans la coalition Benno Bokk Yakaar. Il a non seulement perdu du temps, de l’énergie et de l’argent mais il sort du Gouvernement sans poste de député,  ni de DG ni de PCA pour son Mouvement  » Fekkè Maci Bolè ».
Dans la vie, il ne faut pas avoir peur de se tromper mais il faut plutôt apprendre à se tromper pour ne plus se tromper.
 » Fekké moko  boléwone ci gouvernement bi, fékkè mokothi guéné  »
C’est homme qui a peur sinon il n’y a rien.
You reste un self-made-man.
Rien que le rôle gigantesque joué par « l’enfant de la Médina » dans la victoire aux présidentielles de 2012 de la coalition Benno Bokk Yakaar mérite des applaudissements.
C’est le génie culturel et artistique de You qui a été plébiscité.
Mais en réalité cela ne devrait étonner personne, car Youssou Ndour a su marquer de son empreinte pendant l’entre-deux tours, une stratégie efficace pour booster hors du champ politique le Président Abdoulaye Wade et tous ses affidés. Une manière pour lui et son staff de montrer à la face du monde, qu’il dispose encore de recettes originales pour faire adhérer le peuple à ses projets de société.
you-899Mais, au regard du parcours atypique de Youssou Ndour, une telle
victoire ne devrait pas émouvoir les plus sceptiques. Jugez-en : le 13 février 2005, Youssou N’DOUR a été récompensé par les Grammy Awards pour son albumÉgypt dans la catégorie meilleur album de Musique du Monde.
Il a été ainsi :
• Meilleur Artiste Francophone
•Officier Ordre National du Lion du Sénégal
•Prix du Festival de Québec en 1992
•Prix de l’Excellence du Japon en 1992
•Disque d’or en 1994
•Meilleure chanson mondiale de l’année 1995
•Meilleur Artiste du Siècle
•Meilleur Artiste Africain en 1996
•Ambassadeur de l’UNICEF
•Ambassadeur de la FAO
•Porte- Parole Croix Rouge Internationale
•Porte- parole du B.I.T
•Officier des Arts et des Lettres de la République Française
•Chevalier de la Légion d’honneur Française
•Membre des Palmes Académiques (R. France)
•Composition et Interprète hymne Coupe du monde de Football en France 1998, avec Axelle Red
•Membre du Comité Jubilée 2000 avec Bono pour l’effacement de la Dette du Tiers-monde
•Introduction de « Youssou NDOUR » dans le Dictionnaire Larousse 2004
•Djembé d’Or en 2004
•Membre des 100 personnalités les plus influentes du monde
•Porte-parole « Roll Back Malaria » organisme qui lutte contre le Paludisme.
•2005 consécration au Grammy Award la plus haute distinction dans le monde musical avec l’album « Egypt».
•P.D.G. Groupe de Presse Futurs Medias (Radio, Journal, Télévision)
•Participation au sommet du G8 en Allemagne
•Participation au TIKAD (Japon) sur invitation de l’Empereur (juin 2008)
•Organisation marche en Suisse sur le Darfour
•Membre du Comité d’Honneur de la Fondation Jacques CHIRAC (ex Président de la République de France).
•2007 : Création Mutuelle de Crédit « Birima » dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, conduite campagne institutionnelle Benetton
•Octobre 2008 : Prix de « I bring what I love » à Abu Dhabi, film documentaire d’Elisabeth Chai VASARHELYI.
•Octobre 2008 : Prix de « I bring what I love » à Sao Polo (Brésil) ETC…
•Septembre 2009 : Prix de la « Diplomatie Culturelle » en Espagne.
•20 novembre 2009 : réception de Martine AUBRY, maire de Lille, de la médaille de Citoyen d’Honneur de la ville de Lille.
2010″Doctor Honoris »de l’université de Yale, l »un des établissements d’enseignement supérieur les plus prestigieux aux États-Unis et dans le monde.
°2013 : Prix Polar Music (Polar Music Prize) est remis chaque année par l’Académie royale de musique de Suède afin de récompenser tout individu, groupe ou institution ayant contribué favorablement à la musique.
you cicesCe brillant parcours illustre avec éloquence aux yeux des observateurs avertis que le roi du mbalakh n’est pas n’importe qui.
C’est un baroudeur au cœur d’or. Travailleur infatigable. Il est d’une générosité et d’une modestie exemplaire. C’est quelqu’un qui est fidèle en amitié et c’est pour cette raison qu’il a su garder ses mêmes amis.
Le propriétaire du « Groupe futurs média » a un don. « Tout ce qu’il touche se transforme en or, car il a eu la bénédiction divine » disait Thione Seck.
Pour celui qui a fait sept fois le tour du monde, le rayonnement du tourisme et de la culture ne constitue aucun secret. Il a quitté le Gouvernement mais continuera à participer au développement du Sénégal à travers son carnet d’adresses et sa musique.
Certaines critiques malveillantes tendent de le discréditer aux yeux de l’opinion comme quelqu’un qui n’a pas beaucoup de diplômes pour diriger un Ministère. C’est mal venu au regard de son parcours. Aujourd’hui, il est le patron d’un grand groupe de presse dans lequel s’exercent plus d’une centaine d’employés. S’il n’avait pas les qualités de mangement requis, il aurait capitulé là ou beaucoup de sénégalais ont failli creuser leur tombe.
Youssou Ndour a réussi son challenge car il avait comme viatique : « servir le milieu culturel et touristique et non s’en servir », car il est à l’abri du besoin.
You est un grand Monsieur, un homme de défi, dirigeant courageux et profondément ancré dans ses valeurs culturelles pour avoir honoré le Sénégal à plusieurs reprises.
Djibril Diallo/Dakar.xibaruu.com

PARTAGER