Modern technology gives us many things.

Serigne Mountakha recadre Idy et ses contempteurs

Le message du Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, était très attendu après la polémique lancée par le président de Rewmi sur le conflit israélo-palestinien et le lieu de pèlerinage des musulmans qui pourrait bien se trouver, selon lui, à Jérusalem plutôt qu’à la Mecque. En effet, les réactions ont fusé de partout dans le monde les unes plus virulentes que les autres pour condamner les propos d’Idy. Pour ne rien arranger, Idrissa Seck portant la réplique au Président directeur général du groupe Walfadjiri, Sidy Lamine Niasse, et à l’ancien ministre des Affaires religieuses, Bamba Ndiaye, a cru bon de souligner qu’il est un talibé mouride. Ce qui avait eu le don de sortir certains fanatiques de leurs trou pour déplacer le débat en faisant une affaire de confréries.

Aussi, la déclaration du Khalife des mourides vient-elle recadrer les uns comme Idrissa Seck, le Talibé et les autres comme Sidy Lamine Niasse et Mamadou Bamba Ndiaye qui ont pris la défense des musulmans…Et le Khalife Général des Mourides de lancer un message de paix en direction des esprits qui commençaient dangereusement à s’échauffer.

« Tous les efforts doivent être orientés vers la recherche de la paix pour les musulmans et tous les talibés mourides« , a-t-il recommandé mercredi, par la voix de son porte-parole, Serigne Bassirou Khadr.

« Le Khalife recommande d’éviter tout ce qui peut nuire à la concorde nationale. C’est ce qu’a toujours recommandé Serigne Touba. Il a d’ailleurs accordé son pardon à tous ceux qui l’ont offensé. Serigne Touba n’est pas quelqu’un dont prend la défense.

Et particulièrement à l’endroit des Talibés comme…Idy

Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, khalife général des mourides, exhorte les disciples mourides à se réapproprier les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur de leur confrérie, pour éviter « tout ce qui peut créer des difficultés et autres malentendus » à travers le pays

Le Khalife aimerait que tout le monde sache qu’avant d’être un talibé, il faut d’abord être un bon musulman », a dit Serigne Bass Abdou Khadre qui parlait au nom de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké. Un message appréciée pour son caractère ferme mais apaisant. Un message de paix qui fédère tout le monde de quel que bord qu’on soit sans vouer aux gémonies.

Les commentaires sont fermés.