Modern technology gives us many things.

Pénurie d’eau : Baldé demande à Macky de dire la vérité et d’agir vite

macky baldé 1Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le parti du Maire de Ziguinchor, l’Union Centriste du Sénégal (UCS) estime que la vérité doit être dite et, surtout, que des mesures appropriées doivent être prises, dans les plus brefs délais. Le Parti d’Abdoulaye Baldé demande la mise sur pied d’une cellule de crise avec notamment les Forces armées et les Sapeurs-pompiers, pour l’approvisionnement en eau des populations, et le ministère de la Santé et de l’Action sociale ainsi que le Service d’hygiène…

COMMUNIQUE DE PRESSE DU JEUDI 26 SEPTEMBRE 2013

Plus de deux semaines après l’apparition d’une pénurie d’eau, sans précédent, à Dakar et dans la banlieue, l’Union Centriste du Sénégal (UCS) constate qu’à ce jour aucune solution fiable n’a été trouvée pour soulager les populations, déjà éprouvées par les inondations.

Après s’être donnée un  temps d’observation et avoir bien voulu croire, comme la majorité des Sénégalais, aux multiples promesses de règlement rapide de la crise, l’UCS estime que la vérité doit être dite et, surtout, que des mesures appropriées doivent être prises, dans les plus brefs délais.

Alors que les Sénégalais assistent à ce qui s’apparente à des tentatives désespérées, de la part des acteurs concernés, de justifier l’inacceptable et de les rassurer, en annonçant des sanctions et des audits, -même s’ils sont nécessaires, mais qui en aucune manière ne résolvent dans l’immédiat leurs difficultés-, l’UCS exhorte l’Etat à AGIR.

Notre parti demande la mise sur pied d’une cellule de crise avec notamment les Forces armées et les Sapeurs-pompiers, pour l’approvisionnement en eau des populations, et le ministère de la Santé et de l’Action sociale ainsi que le Service d’hygiène pour les informer et les assister, au moment où elles sont particulièrement exposées à des maladies liées à l’utilisation d’eau impropre à la consommation.

L’UCS déplore que les populations, livrées à elles-mêmes dans cette période de canicule soient obligées de trouver, par leurs propres moyens, des solutions à leurs difficultés d’approvisionnement en eau. Difficultés auxquelles s’ajoutent les coupures d’électricité.

En plus de tous les désagréments causés dans les foyers par la disparition du liquide précieux (hausse vertigineuse de la dépense quotidienne, insalubrité…) et les délestages, aujourd’hui plusieurs secteurs d’activités sont aussi menacés.

L’UCS exprime sa solidarité et son soutien aux populations éprouvées.

La Cellule Communication de l’Union Centriste du Sénégal (UCS)

 

Les commentaires sont fermés.