Modern technology gives us many things.

Macky menace le PDS à MBacké

La coalition gagnante Wattu Senegaal a largement remporté le département de Mbacké lors des dernières élections législatives. Une victoire pas très surprenante au vu de la sympathie dont bénéficie l’ancien Président Abdoulaye Wade dans cette localité. Mais, avec les nombreux remous occasionnés par la visite des responsables libéraux à Mbacké, on peut se demander si justement cette victoire n’y est pas pour quelque chose.

En effet, le département de Mbacké ayant deux sièges à l’Assemblée nationale, les responsables, mesurant amplement leur force de frappe, ne se croient-ils pas en mesure d’exiger plus d’égard ? Car,  sinon comprendre qu’il y ait autant de raffut pour un simple lancement de vente de cartes. Mais le coupable est vite trouvé. Le camp du pouvoir serait passé par là pour saper l’union des libéraux de Mbacké. “Nous avions gagné ce département lors des élections législatives dernières. Le  gouvernement fera tout pour saper cette majorité. Nous l’accusons de tout faire pour nous déstabiliser. C’est le gouvernement en place qui a envoyé des perturbateurs, des provocateurs pour  nous déconcentrer et saboter nos réunions”, a dit Oumar Sarr aux militants.

Vrai ou faux, toujours est-il qu’une telle accusation revient à reconnaître que le camp présidentiel détient un certain pouvoir de déstabilisation dans la ville sainte. Or, aux dernières nouvelles, il n’avait pas du tout autant de force. Il se battait même pour trouver un moyen de rendre le parti au pouvoir plus attractif en faisant en sorte que ses responsables travaillent main dans la main.

Les commentaires sont fermés.