Modern technology gives us many things.

Bokk Gis Gis accuse Macky d’avoir fui

Le chef de l’Etat est en France pour une visite de quatre jours. Et, comme on pouvait s’y attendre, ce voyage, à 72 heures du vote du projet de loi sur le parrainage, a été interprété comme une fuite selon un haut responsable de Bokk Gis Gis.

En effet, la tension monte, les déclarations va-t-en-guerre se multiplient, les appels à l’apaisement aussi. Seulement, les deux camps semblent souhaiter ardemment que le chaos s’abatte sur notre pays.

Le Président Macky Sall indique être dans les dispositions de dialoguer avec l’opposition qui, elle, refuse catégoriquement de discuter avec quelqu’un qui ne respecte pas ses engagements. Et, puisque c’est comme ça, a indiqué le Président Sall, en démocratie, c’est la loi de la majorité qui sera appliquée. Autant dire donc qu’une fois à l’Assemblée, le projet tant controversé sera adopté comme lettre à la poste. Ce à quoi l’opposition compte farouchement s’opposer.

Mais, pour couronner le tout, le président de la République ne sera pas au Sénégal le jour du vote de la loi. Comme pour dire que c’est une affaire du parlement. Sauf que non. Pour Serigne Bara Dolli Mbacké le Président Sall a tout simplement pris la fuite avec sa famille. Ce qui n’augurerait rien de bon, selon le député de Bokk Gis Gis qui appelle le peuple à sortir avant de mettre en garde les forces de l’ordre contre un excès de zèle durant la manifestation prévue devant l’Hémicycle.

Les commentaires sont fermés.