Modern technology gives us many things.

Opposition et pouvoir : les femmes au cœur de la bataille pour les Législatives

En matière de militantisme politique, les femmes sont souvent confinées aux tâches liées à l’organisation et à la mobilisation. Pour les prochaines élections législatives, les femmes ne veulent plus jouer les seconds rôles. Que ce soit au sein du pouvoir ou de l’opposition, elles sont au cœur de l’action. Dernièrement, ce sont les femmes de Benno Bokk Yakaar qui s’étaient signalées par un meeting afin de voir comment elles peuvent contribuer à la massification de la coalition présidentielle. Mais, dans le camp adverse également, les femmes veulent jouer pleinement leur rôle.

Aussi bien dans les régions qu’en ville, elles se donnent la main pour la victoire finale. Ce, surtout quand on sait qu’avec l’effectivité de la parité à l’Assemblée nationale, il faudrait qu’elles participent à la bataille qui va les mener à l’Hémicycle. A Benno Bokk Yakaar, Marième Badiane et Cie s’insurgent contre les querelles intestines qui ne font que les affaiblir. A noter qu’elles aussi ont eu, à un moment donné, à se crêper le chignon. Il a fallu que le Président Macky Sall leur exprime sa déception de ne pas pouvoir compter sur elles pour qu’elles se ressaisissent.

A Thiès, les femmes de Benno se sont engagées à se donner la main pour travailler ensemble non sans s’en prendre à la députée Hélène Tine qui vient de quitter la coalition. A Kolda, ce sont les femmes libérales qui sont décidées à en découdre avec le pouvoir sur le terrain de la mobilisation. Leur mission première est de massifier le parti, conserver les militants et aller en masse à la conquête d’un pouvoir perdu au niveau central comme au niveau local.

Les commentaires sont fermés.