Modern technology gives us many things.

Omar Ndiaye Angloma-Abdoul Mbaye : la guerre est déclarée

La sortie de Omar Ndiaye Angloma accusant le Président de l’ACT d’escroquerie à l’encontre de Bocar Samba Dièye est prise comme une déclaration de guerre par les partisans d’Abdoul Mbaye. En effet, Angloma y accusait l’ancien PM d’avoir ruiné l’opérateur économique : “Nous allons inviter la justice à établir sa culpabilité et nous disposons d’assez de documents, de preuves pour attester de la véracité de nos allégations”.

Le Conseiller du Président Macky Sall indiquait qu’il s’agit de prouver “la malhonnêteté de l’homme politique et de démontrer comment il a roulé dans la farine le Sénégalais Bocar Samba Dièye”. “Au terme de l’action que nous allons intenter, nous l’obligerons à rembourser les 4 milliards perçus à titre d’Agio et ses 3 titres fonciers aliénés”, disait-il.

Eh bien, le camp de l’ancien Premier ministre n’a pas hésité à riposter à la mesure de l’affront. “Dans l’attente de la décision finale qui sera prise par les avocats de M. Abdoul Mbaye concernant cette nouvelle imbécilité, il n’est point difficile de retrouver dans l’acte de cet agent les caractéristiques principales d’un scénario auquel nous commençons à être habitués”, lit-on dans un communiqué de la JACT reçu à Xibaaru.

A en croire les partisans d’Abdoul Mbaye, ce n’est rien d’autre que de la lâcheté. “On se réfugie derrière un sans-nom, inconnu et insignifiant que l’on paye aux frais du contribuable ; de mensonge : les faits sont inexistants et enfin la recherche de manipulation de la justice”, martèlent-t-ils.

Les commentaires sont fermés.