Modern technology gives us many things.

Moustapha Niasse aux Lions : « Faites tout pour gagner »

Le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, a appelé, jeudi à Dakar, l’équipe nationale de football à aller gagner contre celles de l’Egypte et du Botswana lors des deux dernières journées des éliminatoires de la CAN 2015.
« Ils doivent tout faire pour gagner, parce que le succès est au bout de l’effort », a dit Niasse, en rappelant aux Lions qu’ils portent « l’espoir de tous les Sénégalais ».

« Chaque Sénégalais à son niveau, leur apportera son soutien », a-t-il dit en marge du tirage au sort du tournoi du Parlement prévu vendredi et samedi au stade Amadou Barry de Guédiawaye, dans la grande banlieue dakarioise.

« En étant solidaires et en jouant en équipe, il y a beaucoup de chance qu’ils sortent victorieux de ces rencontres contre l’Egypte et le Botswana », a dit le président Niasse.

Dans son message à la Fédération sénégalaise de football (FSF), il a plaidé en faveur d’un ancrage des valeurs du sport au Sénégal, en vue de consolider la nation.

« Ces valeurs de loyauté, de solidarité et de don de soi que véhiculent le sport sont des supports qui fondent une nation », a insisté le président Niasse. Selon lui, « le cœur de tous les Sénégalais va battre samedi 15 novembre lors du match contre l’Egypte ».

« Cette union des cœurs, seul le sport en général, le football en particulier, peut le réussir », a-t-il dit. Selon lui, le sport est « une école de l’éthique et de la solidarité ».

Le sport, c’est aussi le respect de l’autre, de l’adversaire, a-t-il dit évoquant le concept :  »Honneur aux vaincus, Gloire aux vainqueurs ».

Le président Niasse a appelé à « un soutien accru » au football féminin et au championnat populaire dit navétanes qui développent « l’esprit de compétition et de solidarité ». « Ces valeurs sont importantes dans l’édification du pays », a-t-il ajouté.

1 commentaire
  1. leuk dit

    Celui-là, il devrait se taire. Lui, est-ce qu’il a gagné?
    Après avoir raconté des balivernes au Sénégalais sur le prix de l’essence qui réduirait nos souffrances, aujourd’hui il se cache derrière un bureau bien climatisé et bénéficie des aventages proctocolaires.
    une plaie politique pour le Sénégal..
    un raconteur de ragoûts..

Les commentaires sont fermés.